Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

Plusieurs tags retrouvés sur la façade de la mosquée d'Agen

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu, France Bleu Périgord

La façade de la mosquée d'Agen a été taguée ce week-end. Il s'agit de plusieurs tags rouges représentant une croix gammée, un doigt d'honneur et un pénis. Des graffitis condamnés par le ministre de l'Intérieur et la préfecture du Lot-et-Garonne.

Un tag de croix gammée à la mosquée d'Agen
Un tag de croix gammée à la mosquée d'Agen © Maxppp - Jean-Michel Mazet

D'après les premiers éléments, ces tags auraient été tracés dans la nuit de samedi à dimanche à Agen, sur la façade de la mosquée. Plusieurs tags ont été ainsi découverts. Des dessins en rouge qui représentent une croix gammée, un doigt d'honneur et un sexe masculin.

C'est le président de l'association des Musulmans de l'Agenais, gestionnaire de la mosquée, qui a été alerté vers 2h du matin par des passants. Le commissariat d'Agen, en charge de l'enquête, a saisi les images de vidéosurveillance du lieu de culte sur lesquelles on verrait un homme entrer dans l'enceinte du bâtiment un peu après minuit.

D'après le président de l'association des Musulmans de l'Agenais, Messaoud Settati, "c'est la première fois que ce genre d'actes d'injure" se produit. Ces faits ont été condamnés par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, sur Twitter. Selon lui, il s'agit de "dégradations inacceptables qui ont visé la mosquée d'Agen. Ces actes odieux sont contraires aux valeurs de la République."

Le ministre a exprimé son soutien à la communauté musulmane agenaise. Des actes qui sont "en totale contradiction avec la liberté des cultes", d'après la préfecture du Lot-et-Garonne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess