Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Poitiers : blocus au lycée Aliénor d'Aquitaine jeudi matin sur fond de tensions

jeudi 11 octobre 2018 à 11:12 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

Jeudi matin, des élèves du lycée Aliénor d'Aquitaine, à Poitiers, ont bloqué leur lycée pendant quelques heures. Avec de nombreuses revendications contestées par l'établissement.

Plusieurs centaines de lycéens ont bloqué la route une partie de la matinée.
Plusieurs centaines de lycéens ont bloqué la route une partie de la matinée. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Poitiers, France

Jeudi matin, dès 7h30, plusieurs élèves du lycée Aliénor d'Aquitaine à Poitiers ont bloqué les grilles de leur lycée. L'élément déclencheur de ce mouvement : _"des cas de gale à l'internat et au lycée, et les lycéens ont été prévenus un mois après"_, explique l'une des élèves à l'initiative du blocus. Les lycéens parlent aussi d'un "règlement intérieur uniquement pour les STMG", d'un manque de communication avec la direction, etc.

Les lycéens parlent d'une dizaine de cas de gale, la direction de quatre

Vers 10 heures, une bonne partie des élèves sont allés en cours. Après avoir rencontré la direction en fin de matinée, les lycéens contestataires ont décidé de reprendre le blocus en début d'après-midi.

De son côté, la direction de l'établissement dirigé par Isabelle Charbonnier, a été "très surprise" de ce mouvement. La proviseur remet les choses dans leur contexte concernant les cas de gale : "nous allons les rassurer, il y a eu un cas début septembre à l'internat, toutes les mesures nécessaires ont été prises. Trois nouveaux cas ont été détecté récemment, et les élèves ont été prévenus". 

ils n'ont pas tenté de discuter de leurs inquiétudes en prenant rendez-vous avant de bloquer le lycée

Quand à la mauvaise communication avancée par les élèves, la direction leur répond "qu'ils n'ont pas tenté de discuter de leurs inquiétudes en prenant rendez-vous avant de bloquer le lycée". Pour ce qui est du "règlement intérieur discriminant envers les STMG", Isabelle Charbonnier précise qu'il s'agit d'un "contrat de travail pour rappeler les règles de vie en communauté"

Les affiches appelant au blocus ont été posées la veille autour du lycée. - Radio France
Les affiches appelant au blocus ont été posées la veille autour du lycée. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Le mouvement a entraîné quelques débordements, des jeunes sont notamment montés sur des voitures qui passaient, avant que la police revienne bloquer la route.