Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Poitiers : des tirs de mortiers d'artifice contre la police

-
Par , France Bleu Poitou

En plein nuit et en plein couvre feu, la police a été appelée pour un regroupement d'une quinzaine d'individus. Arrivés place des Templiers, les forces de l'ordre ont essuyé des tirs de mortiers d'artifice à plusieurs reprises. Les coupables sont toujours recherchés.

En pleine nuit, les policiers de Poitiers ont été la cible de tirs de mortier. (Illustration)
En pleine nuit, les policiers de Poitiers ont été la cible de tirs de mortier. (Illustration) © Radio France - Richard Vivion

C'est une pratique connue des forces de l'ordre et qui fait son apparition à Poitiers : les tirs de mortiers d'artifice. Dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 décembre, la police a été appelée pour non-respect du couvre-feu. "Une quinzaine d'individus étaient regroupés place des Templiers, explique le commandant Wident. Une patrouille s'est rendue sur place mais à lorsque nos agents sont arrivés, les individus se sont dispersés et ont tiré à cinq reprises des mortiers d'artifice contre les policiers." Si le véhicule a été touché, il n'y a pas de blessé du côté des forces de l'ordre.

Des tirs à plusieurs reprises

Des renforts se sont rendus sur place mais à l'arrivée du deuxième véhicule, les forces de l'ordre ont essuyé cinq nouveau tirs de mortier. "Les individus ont pris rapidement la fuite et les auteurs de l'agression n'ont pas encore été arrêtés. C'est la première fois que nous faisons face à ce type d'action", confie le commandant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess