Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Poitiers : un garçon de 5 ans porté disparu pendant plusieurs heures et retrouvé dans une voiture

-
Par , , France Bleu Poitou, France Bleu

La police nationale de Poitiers aidé par une trentaine d'habitants du quartier des trois cités a passé une bonne partie de sa soirée du mercredi 17 juillet a recherché un garçonnet de 5 ans. Il a finalement été retrouvé avant minuit, enfermé dans une voiture.

Illustration : la police nationale a recherché le garçon pendant quatre heures.
Illustration : la police nationale a recherché le garçon pendant quatre heures. © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Poitiers, France

L'enfant s'était en fait glissé dans une voiture stationnée là et dont le propriétaire est absent depuis plusieurs semaines. D'où la difficulté de le retrouver malgré l'importance des moyens déployés. Dès que la police est alertée (deux heures après la disparition de l'enfant), le commissariat - en plus de ses effectifs - fait appel à la protection civile et un chien pisteur de la gendarmerie.

Toute la famille de l'enfant mobilisée 

Avec l'aide d'une trentaine d'habitants du quartier, membres de la famille ou proche, ils ont donc tous ratissé le quartier jusqu'à ce qu'ils découvrent deux heures plus tard le bambin enfermé dans cette voiture, stationné juste à coté de son immeuble. Enfermé, car à priori l'enfant - après s’être glissé dans l'habitacle - a du jouer avec tous les boutons du tableau de bord et ainsi déclencher la fermeture des portes. L'hypothèse, c'est qu'il s'est ensuite endormi paisiblement et qu'il s'est réveillé à l'appel de son prénom. Cette soirée d'angoisse pour la famille s'est donc bien terminée.