Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pôle thermal d'Amnéville : Anne Bello confirmée en tant que PDG

mercredi 31 août 2016 à 15:09 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

C'est la fin d'un feuilleton tendu et qui a duré plusieurs mois au sein du Pôle Thermal d'Amnéville : le conseil d'administration a confirmé Anne Bello comme PDG, après avoir révoqué son prédécesseur, Laurent Fanzel.

Le Pôle thermal d'Amnéville
Le Pôle thermal d'Amnéville © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Amnéville, France

La "bataille des PDG" du Pôle thermal d'Amnéville durait depuis plusieurs mois. Elle avait même conduit une partie du personnel à se mettre en grève début août. Le conflit a pris fin mardi 30 août, après la décision définitive du conseil d'administration de confirmer Anne Bello au poste de présidente et directrice générale. Elle succède à Laurent Fanzel, écarté au mois de mai après sa mise en examen pour abus de confiance.

Anne Bello avait déjà été nommée à ce poste à l'issue de cette mise en examen. Mais Laurent Fanzel avait contesté cette décision devant le tribunal et obtenu son annulation pour vice de forme. En réaction, et en soutien à sa nouvelle patronne, une partie des employés du Pôle Thermal s'était mis en grève.

Dans un communiqué, la direction du Pôle thermal cite une lettre du personnel adressée aux membres du conseil d'administration dans laquelle ils explique "avoir retrouvé espoir et motivation pour atteindre nos objectifs qui semblent communs à tous, à savoir le bon fonctionnement de l’entreprise."

Laurent Fanzel, interrogé sur France Bleu Lorraine, avait dénoncé, début août, une manipulation politique à l'origine de ce mouvement de salariés, visant sans le nommer, le maire d'Amnéville Eric Munier.

Le Pôle Thermal regroupe les entités de la Cure Thermale Saint-Eloy, Villa Pompéi et Thermapolis. Il emploie 400 salariés et génère, selon le communiqué de presse, un chiffre d’affaires de l’ordre de 18 millions d’euros.