Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Police : Après trois nouveaux suicides ces derniers jours, les policiers tirent la sonnette d'alarme

mardi 25 septembre 2018 à 18:56 Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris

Les policiers ont manifesté, ce mardi, à l'appel du syndicat Unité SGP Police, devant le Conseil d'Etat, place du Palais Royal. Ils tirent la sonnette d'alarme après trois nouveaux suicides, ces derniers jours, dans le Val de Marne et en Seine-saint-Denis. Ils réclament davantage d'attention.

Les policiers manifestent, ce mardi, place du Palais Royal à Paris
Les policiers manifestent, ce mardi, place du Palais Royal à Paris © Radio France - Sylvie Charbonnier

Paris, France

En 2017, 48 policiers se sont suicidés. Une année noire pour la police nationale. Depuis ce début d'année, ils sont déjà 33 à avoir mis fin à leurs jours, trois, ces deux dernières semaines, dans le Val de Marne et en Seine-Saint-Denis. Face à cette nouvelle vague de suicides, les policiers veulent alerter, une nouvelle fois, sur leurs conditions de travail et le manque de suivi, dans les situations post-traumatiques. 

manifestation des policiers à Paris - Radio France
manifestation des policiers à Paris © Radio France - Sylvie Charbonnier

Un statut pour le policier francilien

Ce que réclament les policiers, c'est l'ouverture d'un chantier pour une reconnaissance du Policier Francilien, c'est aussi une réforme en profondeur d'une forme de commandement basée sur la politique du chiffre et un changement de leurs rythmes de travail.  "Quand on sait que les collègues travaillent six week-end d'affilée sur sept, on comprend que cela génère des problèmes familiaux et qu'à la fin, ils craquent" dénonce le responsable parisien de Unité SGP Police, Rocco Contento. 

manifestation des policiers à Paris, Rocco Contento - Radio France
manifestation des policiers à Paris, Rocco Contento © Radio France - Sylvie Charbonnier

Le mouvement pourrait s'emplifier

Pour Yves Lefebvre, secrétaire général Unité SGP Police " tant qu'on n'aura pas réformé le management, mis un terme à la politique du chiffre, tant que la justice ne punira pas fermement les auteurs de violences contre des policiers, on n'avancera pas". Les policiers en appellent donc au ministre de l'Intérieur et au Préfet de Police de Paris, menaçant, s'ils n'étaient pas entendus, de poursuivre leur mouvement.

Yves Lefebvre au milieu des policiers manifestants - Radio France
Yves Lefebvre au milieu des policiers manifestants © Radio France - Sylvie Charbonnier