Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Policier renversé à l'Argonne : aucune charge contre le suspect

lundi 1 octobre 2018 à 8:36 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

L'homme arrêté samedi matin a finalement été mis hors de cause. Il n'est pas le conducteur de la Clio qui a renversé le policier municipal à Orléans jeudi soir.

Le quartier de l'Argonne avait été bouclé jeudi soir
Le quartier de l'Argonne avait été bouclé jeudi soir © Radio France - Cyrille Ardaud

Orléans, France

Va-t-on retrouver la personne qui a renversé et blessé un policier avec sa voiture jeudi soir dans le quartier de l'Argonne, à Orléans? Le jeune homme de 28 ans qui a été placé en garde à vue ce week-end et qu'on soupçonnait d'être le conducteur de la Clio est finalement ressorti libre dimanche soir. Aucune charge n'a été retenu contre lui. 

L'homme avait été interpellé samedi  matin à son domicile de l'Argonne, par les policiers de la sûreté départementale. Mais il n'est pas le conducteur de la Renault Clio grise qui a foncé sur les policiers, faisant un blessé léger. Le suspect a nié les faits tout du long de sa garde à vue. 

Un policier municipal blessé à l'épaule

Vers 19h30, ce jeudi, le conducteur du véhicule avait refusé de se soumettre à un contrôle routier. Il avait alors foncé sur les policiers. Un agent avait ouvert le feu pour stopper la voiture, et avait été projeté sur le capot. Il avait été légèrement blessé à l'épaule et présentait des  contusions multiples. Deux personnes se trouvaient dans la Clio au moment des faits. les investigations se poursuivent donc.