Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Policier tué à Avignon

Policier tué à Avignon : quatre suspects interpellés, des perquisitions en cours

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Trois personnes suspectées d'être impliquées dans le meurtre du policier Eric Masson mercredi à Avignon ont été interpellées dimanche soir sur l'A9 au péage de Remoulins (Gard), à une vingtaine de kilomètres de la ville. Une quatrième personne a été interpellée tôt ce lundi matin.

Le policier Éric Masson a été tué par balle lors d'un attroupement sur un point de deal.
Le policier Éric Masson a été tué par balle lors d'un attroupement sur un point de deal. © Radio France - Isabelle Gaudin

Les trois personnes interpellées dimanche soir au péage de Remoulins sont suspectées d'être impliquées dans le meurtre du policier Eric Masson mercredi à Avignon, a indiqué ce lundi matin Gérald Darmanin. "Ils sont français, nés en France, et trafiquants de drogue, manifestement. Ils sont jeunes, moins de 30 ans", a précisé le ministre de l'Intérieur.

Parmi ces personnes interpellées, le tireur présumé : "Nous le suspectons fortement", a ajouté Gérald Darmanin. Une quatrième personne a également été interpellée, tôt ce lundi matin. Il s'agit de la sœur d'un des suspects arrêtés dimanche.

Trois suspects tentaient de fuir vers l'Espagne

Ce sont les effectifs de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la police judiciaire qui les ont interpellés sur l'autoroute A9, dimanche soir, en direction de Nîmes, alors que les trois suspects tentaient de fuir vers l'Espagne, d'après une source proche du dossier à franceinfo. Il s'agit du tueur présumé, de son complice présumé, âgés d'une vingtaine d'années et de l'homme qui conduisait la voiture.

Éric Masson, âgé de 36 ans, avait été appelé avec son équipe, mercredi en fin d'après-midi pour un attroupement sur un point de deal, en centre-ville d'Avignon. Il avait alors été tué par balle par un homme qui avait aussitôt pris la fuite avec un complice.

Des perquisitions au domicile des suspects

Des perquisitions sont en cours depuis la fin de matinée ce lundi au domicile des suspects interpellés. Les enquêteurs ont pu confondre les suspects grâce aux témoignages, mais également à la surveillance effectuée par les policiers. L'enquête se poursuit pour déterminer s'ils ont bénéficié d'autres complicités durant leur fuite.

Selon les éléments recueillis par franceinfo, parmi les quatre personnes arrêtées, il y a le tireur présumé qui a 20 ans. Il n’avait pas d’arme au moment de son interpellation. En revanche, les enquêteurs ont trouvé environ 2.000 euros au moment de l'interpellation de trois hommes dimanche soir sur l'autoroute A9.

Un hommage national mardi à Avignon

Les interpellations de ce dimanche soir interviennent quelques heures après une cérémonie d'hommage à Éric Masson devant le commissariat d'Avignon, à laquelle plusieurs milliers de personnes ont participé. "Je félicite la police nationale pour l’interpellation de deux suspects, quatre jours après cet assassinat ignoble. Ce crime ne doit en aucun cas rester impuni", annonce le ministre de l'Intérieur sur Twitter.

Lundi, tous les syndicats de police doivent être reçus par le Premier ministre Jean Castex. Fabien Vanhemelryck, secrétaire général d'Alliance police nationale, réclame "des peines incompressibles pour chaque catégorie d'infractions".

Un hommage national doit être rendu à Eric Masson, mardi après-midi à Avignon par le Premier ministre Jean Castex qui sera accompagné du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess