Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Policier tué au Mans : le chauffard mis en examen, le parquet requiert un placement en détention provisoire

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Le conducteur qui a percuté un policier dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 août a été mis en examen, ce vendredi 7 août 2020. Cet homme de 26 ans était sous l'emprise de l'alcool. Le parquet du Mans requiert son placement en détention provisoire.

Le mis en cause a été déféré au parquet du Mans, vendredi 7 août après-midi.
Le mis en cause a été déféré au parquet du Mans, vendredi 7 août après-midi. © Radio France - Clémentine Sabrié

Le chauffard qui a renversé un policier très tôt jeudi 6 août a été mis en examen ce vendredi 7 août, en début d'après-midi, selon le parquet du Mans. Le brigadier de 43 ans tentait de lui porter assistance. Il est mort sur place, avenue Olivier Heuzé au Mans. Une information judiciaire est ouverte pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur personne dépositaire de l'autorité publique et conduite sous l'empire d'un état alcoolique en récidive légale. Cet homme de 26 ans a déjà été condamné pour conduite sous l'emprise de l'alcool et refus d'obtempérer à une sommation de s'arrêter en 2015. Il a également fait l'objet d'une condamnation pour outrage et rébellion en 2018.

La garde à vue de l'automobiliste mis en cause a été prolongée jeudi soir pour la poursuite des investigations et auditions, selon la procureure du Mans. Le parquet requiert son placement en détention provisoire. Il encourt jusqu'à 20 ans d'emprisonnement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess