Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Policière passée à tabac à Champigny-sur-Marne : peines de prison ferme pour trois agresseurs

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Trois hommes ont été condamnés jeudi par le tribunal correctionnel de Créteil à des peines de deux à trois ans de prison ferme. Ils avaient frappé une policière à terre en marge d'une soirée du Nouvel an 2018 à Champigny-sur-Marne. Ceux qui avaient filmé et diffusé la vidéo ont aussi été condamnés.

Prison ferme pour les agresseurs d'une policière à Champigny-sur-Marne
Prison ferme pour les agresseurs d'une policière à Champigny-sur-Marne © Radio France - Emmanuel Bouin

Trois hommes de 21 et 22 ans ont été condamnés jeudi à des peines de deux à trois ans de prison ferme. Ils ont été incarcérés immédiatement mais l'un des trois, qui contestait les faits, bénéficiera d'un régime de semi-liberté. 

Ils étaient accusés d'avoir tabassé une policière à terre. Cela s'était passé en marge d'une soirée du Nouvel an 2018 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Le tribunal correctionnel de Créteil a assorti les peines d'une obligation de chercher un travail à leur sortie. Ils devront aussi indemniser la victime. 

Une peine de huit mois de prison avec sursis a également été prononcée contre deux autres jeunes qui étaient présents sur place le soir de l'agression mais qui n'ont pas bougé. Ils ont été condamnés pour "non-assistance à personne en danger". 

Ceux qui avaient filmé et diffusé la vidéo de l'agression ont été condamnés

Un jeune homme qui avait filmé et diffusé la vidéo de la scène de violence a quant à lui écopé de huit mois de prison ferme qu'il effectuera chez lui avec un bracelet électronique. 

Quant à la jeune fille de 21 ans qui avait repris cette vidéo pour la diffuser sur Twitter, elle a été condamnée à 15 mois de prison avec sursis

Les peines sont à la hauteur de la gravité de l'agression estime l'avocate de la policière

"On est très satisfait de cette décision qui nous semble être très juste et à la mesure de la gravité des faits", a déclaré l'avocate de la policière.

A la barre, la policière, qui a été mutée en province à sa demande après son agression, a témoigné mardi d'une voix forte et posée. Avant d'évoquer, entre deux sanglots, l'impact dévastateur de la diffusion de la vidéo de son agression sur elle et sur ses proches. "Ils m'ont brisée, je ne suis plus la même personne qu'il y a trois ans", a-t-elle souligné. "J'étais une personne festive, j'ai arrêté de le faire, j'avais la boule au ventre de sortir."

L'affaire remonte à la nuit du 31 décembre 2017. Deux policiers intervenaient alors en renfort pour tenter de disperser les participants à une soirée de la Saint-Sylvestre organisée à Champigny-sur-Marne dans un hangar dont une cloison s'était effondrée. 

Une jeune gardienne de la paix de 25 ans, avait lors été jetée à terre et rouée de coups. Un peu plus loin, son supérieur, âgé de 48 ans, et qui ne s'était pas porté partie civile dans cette affaire, avait lui reçu un violent coup de poing au visage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess