Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

CRS visés par un engin artisanal : les trois jeunes mis en examen et libérés

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Les trois jeunes soupçonnés d'être à l'origine de l'engin artisanal qui a explosé à la gare Lille-Flandres ont été mis en examen et libérés dans l'attente de leurs procès. Deux des trois jeunes ont été placés sous contrôle judiciaire.

Des CRS en action. (photo d'illustration)
Des CRS en action. (photo d'illustration) © Maxppp - Cedric JACQUOT

Lille, France

L'explosion est survenue en amont de la manifestation lilloise du 17 décembre contre la réforme des retraites. Une petite bouteille en plastique d'eau minérale se trouvait au sol devant la gare. Un CRS a tapé dedans provocant une explosion. Explosion qui n'avait fait ni blessé, ni de dégradation. Dans la soirée, trois jeunes, dont deux mineurs, avaient été identifiés et interpellés par les services de police. 

Une assignation à résidence prononcée

Les trois individus ont été mis en examen pour "violences volontaires sans ITT sur personnes dépositaires de l'autorité publique et fabrication, transport et détention d'explosifs". Ce lundi 23 décembre, dans un communiqué, le parquet a annoncé que les trois jeunes ont été libérés. L'un des deux mineurs a été placé sous contrôle judiciaire. L'individu majeur a aussi été placé sous contrôle judiciaire avec une assignation à résidence dans un département du sud-ouest de la France.  

Aucun détail n'a été communiqué concernant la composition exacte du mélange explosif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu