Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pollution : alerte aux particules fines en Normandie

mercredi 12 mars 2014 à 15:30 - Mis à jour le samedi 15 mars 2014 à 8:44 Par Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Haute-Normandie et Basse-Normandie sont en alerte maximum à la pollution de l'air par les particules fines depuis ce mercredi. La qualité de l'air reste mauvaise dans la plupart des villes de Normandie ce week-end.

Pollution aux particules fines.
Pollution aux particules fines. © DPA/MAXPPP - Roland Weihrauch

L'alerte maximum à la pollution de l'air par les particules fines est valable dans tous les départements normands depuis ce mercredi : Manche, Calvados, Orne, Seine-Maritime et Eure. La qualité de l'air reste mauvaise dans la plupart des villes de Normandie ce week-end.

Que faire face à la pollution ?

Concrètement, les autorités formulent plusieurs recommandations selon les personnes :

aux usagers de la route, de pratiquer le covoiturage, de favoriser les déplacements en transports en commun, à défaut, de réduire la vitesse de 20 km/h, aux industriels émetteurs de particules, de s'assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage, aux agriculteurs, de limiter autant que possible les épandages, aux particuliers, d'éviter d'allumer les feux d'agrément utilisant du bois (cheminées), et de brûler des déchets verts. Enfin, la population doit limiter les activités physiques et sportives intenses. Les personnes sensibles (personnes avec une pathologie respiratoire ou cardiovasculaire,les enfants et les personnes âgées) doivent, elles, éviter les activités physiques. Et, le cas échéant, respecter leur traitement médical ou consulter un médecin en cas d'apparition de symptômes tels que toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux.

Pollution : pourquoi un pic en ce moment ? - Aucun(e)
Pollution : pourquoi un pic en ce moment ?