Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pollution au Bec d'Ambès en 2007 : la justice ordonne 130 000 euros de réparations

-
Par , France Bleu Gironde

Douze ans que Macau et des associations de défense de l'environnement réclamaient réparations après une pollution au pétrole brut dans l'estuaire de la Gironde. La cour d'appel de Bordeaux vient de condamner ce jeudi une filiale de Total, mais pas à la hauteur des espoirs de la commune du Médoc.

C'était en 2007, la pollution aux hydrocarbures dans l'estuaire de la Gironde
C'était en 2007, la pollution aux hydrocarbures dans l'estuaire de la Gironde © Maxppp - DAVID Thierry

Macau, France

Douze ans après la pollution aux hydrocarbures (une nappe de 14 kilomètres de long et 30 mètres de large déversée dans l'Estuaire de la Gironde) suite à l'effondrement d'une cuve de Docks et Pétrole d'Ambès (une filiale de Total) sur le site pétrolier du Bec d'Ambès en 2007, la cour d'appel de Bordeaux a condamné ce jeudi D.P.A. et son PDG de l'époque, à verser des réparations, pour le préjudice subi. Mais loin de ce qu'espéraient la ville de Macau, et les associations de défense de l'environnement.

Lors de l'audience en juin 2019, l'avocat de la commune de Macau avait réclamé, 3 millions et demi d'euros, de dommages et intérêts (soit 1000 euros par habitants). Macau a obtenu devant la cour d'appel ce jeudi, 29 000 euros pour le préjudice financier et écologique. Avec la Sépanso, la Ligue de Protection des Oiseaux, et l'association pour la protection des animaux, c'est un total de 130 000 euros de dommages et intérêts accordé par la justice.

L'avocat de la commune de Macau maître Landete, s'insurge devant les sommes dérisoires annoncées.

Maître Landete : "on ne prend pas la mesure de la dangerosité des sites Seveso"

La maire de Macau est Chrystel Colmont, se dit également écœurée. Aucune leçon n'a été tirée après ce genre de pollution majeure. 

Chrystel Colmont la maire de Macau : "les industriels peuvent continuer à polluer, la peine encourue est assez négligeable"

L'avocat de la société Total n'a pas souhaité s'exprimer. La ville de Macau réfléchit à saisir à nouveau la cour de cassation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu