Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pollution aux hydrocarbures dans le port de Cherbourg

mardi 16 avril 2019 à 10:45 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Les pompiers de Cherbourg et la gendarmerie maritime sont mobilisés depuis ce mardi matin dans l'avant-port suite à une pollution aux hydrocarbures dont l'origine reste encore à déterminer.

Les pompiers de Cherbourg ont déployé la cellule de dépollution le long de l'avant-port.
Les pompiers de Cherbourg ont déployé la cellule de dépollution le long de l'avant-port. © Radio France - Benoît Martin

L'odeur d'hydrocarbures n'échappe pas aux passants qui empruntent le quai Lawton Collins et le pont tournant à Cherbourg depuis ce mardi matin. Et en regardant le long du quai, on aperçoit un filet irisé qui témoigne d'une pollution liée au carburant. Ce sont les équipes de Ports de Normandie qui ont découvert la pollution et alerté les autorités. 

Une pollution pas évidente à gérer

La gendarmerie maritime, ainsi que les pompiers de Cherbourg se sont rendus sur place. La cellule de dépollution a été déployée mais la nature de la pollution rend l'intervention compliquée. Bien que réelle, cette pollution est en effet trop limitée pour faire un usage efficace des barrages flottants et l'aspirer à l'aide d'une pompe. Ce mardi en milieu de matinée, les pompiers de Cherbourg en discussion avec les autorités du port et les responsables de la direction des territoires et de la mer étudiaient encore la meilleure solution.

La pollution partie du bassin de commerce longe le quai Lawton Collins avant de se diluer dans l'avant-port. - Radio France
La pollution partie du bassin de commerce longe le quai Lawton Collins avant de se diluer dans l'avant-port. © Radio France - Benoît Martin

Origine de la pollution inconnue

Conformément aux préconisations des organismes experts (le Cedre), aucun dispersant chimique n'a été utilisé. Du fait de l’étalement du polluant et de sa faible concentration, les autorités ont utilisé un moyen nautique pour brasser l’irisation et accélérer ainsi son évaporation. La ferme aquacole (Saumons de France) et la Cité de la Mer (aquarium) ont immédiatement été averties pour qu'elles puissent prendre les mesures de sauvegarde nécessaires. Aucun dommage n'a été constaté. Une faible irisation a été observée à proximité du quai de France mais le produit n'est pas sorti de la petite rade de Cherbourg. L’irisation avait totalement disparu à 14h. L'origine de cette pollution est encore inconnue.