Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pollution de l'air : une mère et sa fille attaquent l'État en justice

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris, France Bleu Orléans

C'est une audience inédite qui se tient ce mardi 28 mai au tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Une mère et sa fille poursuivent l'État qu'elles accusent d'inaction face à la pollution atmosphérique.

Pollution de l'air. Image d'illustration
Pollution de l'air. Image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Montreuil, France

Une mère et sa fille, résidant actuellement à Orléans (Loiret), ont formulé un recours contre l'Etat pour "carence fautive". Elles estiment que les pouvoirs publics ne luttent pas assez contre la pollution de l'air. L'audience se déroule ce mardi matin au tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Bronchites et crise d'asthme à répétition

En décembre 2016, l’Île-de-France suffoque, avec un pic de pollution qui dure plusieurs jours, le plus long et intense épisode dans la région depuis une décennie. La famille vit alors à Saint-Ouen-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), près du périphérique. La mère, âgée d'une cinquantaine d'années, multiplie les bronchites, elle est même obligée de se mettre en arrêt de travail à plusieurs reprises. Sa fille, adolescente, enchaîne les crises d'asthme.

Mère et fille ont des problèmes respiratoires depuis toujours, mais elles sont pourtant convaincues que ce pic de pollution a empiré leur état de santé et elles estiment donc que l'État est responsable. Elles réclament 160 000 euros de dommages et intérêts.

Une audience pour "faire bouger l'État"

Selon leur avocat, l'État n'a pas pris les mesures nécessaires pour limiter ces pollutions de l'air, qui représentent pourtant un danger pour la santé publique. La pollution atmosphérique est responsable de 48 000 morts prématurées en France, chaque année. Un argument repris par l'association Respire qui soutient les deux plaignantes. C'est la première audience publique dans laquelle l'État est poursuivi pour un défaut d'action sur la pollution. "On espère que la justice répondra favorablement à ce recours, ça pourrait créer une jurisprudence", explique Franck-Olivier Torro, son délégué général.  

"C'est grâce à ce genre d'action qu'on fera bouger l'État" - Franck-Olivier Torro, association Respire

L'association assure qu'une cinquantaine de recours du même genre sont à l'étude dans plusieurs villes de France. La mère et sa fille, elles, ont suivi les conseils de leur médecin et ont déménagé après cet épisode de pollution en 2016. Elles se sont installées à Orléans, histoire de respirer un peu d'air pur.