Faits divers – Justice

Pollution à la dioxine : Melun Val-de-Seine jugée pour mise en danger d'autrui à cause de son usine d'incinération

Par Martine Bréson, France Bleu Paris vendredi 2 juin 2017 à 11:40

(Illustration)
(Illustration) © Maxppp - Julien Heyligen

La communauté d'agglomération de Melun Val-de-Seine sera jugée à partir du 27 novembre 2017 à Paris pour mise en danger d'autrui. Son incinérateur polluait. C'est la première fois qu'un propriétaire exploitant d'un incinérateur de déchets ménagers est renvoyé devant un tribunal correctionnel.

La pollution de l'usine d'incinération de déchets de Vaux-le-Penil (Seine-et-Marne) conduit Melun Val-de-Seine devant la justice. La communauté d'agglomération est jugée à partir du 27 novembre 2017 pour mise en danger d'autrui.

C'est une première

C'est la première fois qu'un propriétaire exploitant d'un incinérateur de déchets ménagers est renvoyé devant un tribunal correctionnel. L'affaire remonte à 2003. La commune de Maincy et une centaine de riverains, dont beaucoup sont atteints de cancers, portent plainte. Ils se trouvent sur le chemin des vents dominants qui viennent de l'usine d'incinération qui était en service de 1965 à 2002. Le dossier a ensuite été transmis au pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris

Un taux de dioxine 2.000 fois supérieur à la norme

A l'époque, Pascale Coffinet était la maire de Maincy et aujourd'hui, elle souhaite que la justice "entendent toutes les plaintes et toute la douleur des familles, des riverains... et puis c'est un combat pour les générations futures".

Ecoutez Pascale Coffinet, ex maire de Maincy

Selon l'avocat des parties civiles, l'usine rejetait un taux particulièrement élevé de dioxines. Ce taux aurait été 2.000 fois supérieur à la norme. Les dioxines sont classées parmi les dix substances chimiques les plus toxiques et elles font partie des perturbateurs endocriniens.