Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pompiers agressés dans le Nord : les quatre frères condamnés à des peines de cinq à douze mois de prison

mardi 5 décembre 2017 à 16:23 - Mis à jour le mardi 5 décembre 2017 à 21:44 Par Bénédicte Courret et Antoine Sabbagh, France Bleu Nord et France Bleu

Après l'agression de trois pompiers à coups de marteau et de barres de fer à Wattrelos (Nord), quatre frères, agresseurs présumés, comparaissaient ce mardi devant le tribunal correctionnel de Lille. Ils ont été condamnés à des peines allant jusqu'à 12 mois de prison ferme.

Des pompiers venus nombreux à l'audience du tribunal de Lille où les agresseurs présumés de leurs collègues doivent être jugés.
Des pompiers venus nombreux à l'audience du tribunal de Lille où les agresseurs présumés de leurs collègues doivent être jugés. © Radio France - Antoine Sabbagh

Lille, France

Les pompiers étaient venus en nombre au palais de justice de Lille ce mardi après-midi alors que quatre des agresseurs présumés de leurs collègues à Wattrelos sont jugés en comparution immédiate. Trois pompiers ont été agressés à coups de marteau et de barres de fer dimanche soir. Les prévenus sont quatre frères âgés de 24 à 37 ans. Ils sont condamnés à des peines de un an ferme, neuf mois ferme, cinq mois ferme et cinq mois avec sursis. Deux mandats de dépôt sont prononcés.

Violences aggravées et menaces de mort

À l'audience, le tribunal est revenu sur ce qui a déclenché l'agression. On a appris que l'un des quatre frères (le plus jeune, Dylan) est venu au domicile de son ex à Wattrelos dimanche soir pour la frapper et tenter de l'étrangler. "C'est elle qui s'est mis les coups de poing" dit-il pour se défendre.

Quand les pompiers sont arrivés sur place, l'homme a refusé que son ex soit transportée à l'hôpital. De son côté, la jeune femme a confié aux pompiers qu'elle était séquestrée et qu'elle a été victime de violences. Entre temps, Dylan a appelé plusieurs proches à la rescousse. Ensemble, ils sont appelés jusque dans l'ambulance pour empêcher le transport vers l'hôpital.

Au tribunal, la présidente s'agace de la ligne de défense des prévenus. Ils nient les coups contre les pompiers malgré les attestations médicales.

Mobilisation des pompiers du Nord

Ce mardi matin, environ 80 pompiers ont par ailleurs pacifiquement envahi le CHSCT (comité hygiène et sécurité) du service départemental d'incendie et de secours du Nord pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.