Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pont-de-Roide : un père de famille grièvement blessé d'un coup de marteau sur une plage

Pont-de-Roide

Deux adolescents ont été interpellés par les gendarmes ce jeudi après-midi sur la plage de Pont-de-Roide après avoir commis des violences sur un père de famille de 38 ans. L'homme les avait repris sur leur comportement.

Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration)
Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Clémentine Sabrié

On parle régulièrement des incivilités commises par des jeunes des quartiers sur la plage de Pont-de-Roide, sur le Doubs. Les faits qui se sont produits ce jeudi après-midi sont d'une extrême gravité. Un père de famille a été grièvement blessé par un coup de marteau sur la tête porté par un adolescent, pour une banale histoire de place sur le plongeoir.

Hospitalisé dans un état sérieux

Sur le plongeoir, un père de famille de 38 ans demande à un jeune d'attendre son tour, plutôt que de lui passer devant. L'adolescent réplique par un coup de poing. Ses camarades s'en mêlent.

Un autre adolescent muni d'un marteau assène au père de famille, originaire de Voujeaucourt, un violent coup à la tête. L'homme s'effondre. Il a été hospitalisé dans un état sérieux.

Placés en garde à vue

Les gendarmes sont requis. Ils interpellent deux jeunes de Valentigney, les deux protagonistes présumés de ces violences. Le premier, pour le coup de poing. Le deuxième, pour le coup de marteau.

Les deux jeunes avaient été verbalisés quelques heures plus tôt pour non port du masque dans le bus qui les emmenait à Pont-de-Roide. Placés en garde à vue, ils ont été remis en liberté en attendant la suite des investigations. Ils encourent des poursuites pour violences avec arme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess