Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pont-l'Abbé : un homme tué d'un coup de couteau, sa compagne placée en détention provisoire

-
Par , , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Une femme a été mise en examen et placée en détention provisoire. Elle était entendue ce lundi devant le parquet de Brest pour le meurtre de son compagnon samedi soir, à Pont-l'Abbé (Finistère).

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Marc Bertrand

Alors qu'il se trouvait dans son mobil-home avec sa compagne, un homme de 50 ans a été tué d'un coup de couteau à la poitrine samedi soir à Pont-l'Abbé (Finistère). Il s'agirait d'une dispute sur fond d'alcool entre le couple, mais on ne connaît pas encore les circonstances exactes de ce drame. 

Le décès a été prononcé peu après 22 heures. Selon le maire de Pont-l'Abbé Stéphane Le Doaré, qui s'est rendu sur place le soir des faits, la femme aurait expliqué s'être défendue. 

Un couple "discret" vivant dans la "misère sociale"

La compagne de la victime, âgée de 56 ans, a été mise en examen pour meurtre et placée en détention provisoire. Elle était entendue, ce lundi, devant le tribunal de Brest. Le couple se disputait souvent, mais n'était pas connu pour des faits de violences conjugales. 

Ils vivaient dans une grande précarité, selon le maire. Stéphane Le Doaré décrit un couple "discret", vivant dans la "misère sociale, sur fond d'alcoolisation massive et quotidienne". Pour autant, ils ne faisaient "peu, voire pas du tout" appel aux services sociaux ajoute le maire. La victime avait entamé la construction d'une maison sur le terrain occupé par son mobil-home il y a plus de six ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess