Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Port du masque : une violente altercation à la Poste

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Lundi, au bureau de Poste du quartier Sanvic du Havre, une jeune femme de 23 ans a refusé de porter son masque alors que c'est obligatoire. Elle a insulté le personnel et a même violenté la directrice de l'agence.

Le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux clos accueillant du public
Le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux clos accueillant du public © Maxppp - Julio PELAEZ

La scène se déroule lundi, vers 15H, dans un bureau de Poste du Havre. Une jeune femme de 23 ans entre dans l'agence située place Raymond Poincaré dans le quartier Sanvic. Elle vient pour récupérer une carte de paiement et dés l'entrée un employé lui demande de porter un masque comme c'est désormais la règle dans les lieux clos accueillant du public. La jeune femme refuse. 

L'employé lui demande à quatre reprises avant de se faire traiter de tous les noms. Finalement elle sort et revient quelques minutes après avec un masque... autour du cou et non sur le visage. A nouveau, l'employé lui demande de le porter, les clients présents aussi. Quelques minutes après, entendant les insultes fuser, la directrice de l'agence sort de son bureau. A son tour elle se fait molester, la jeune femme saute par dessus un des guichets, l'empoigne et lui assène un coup de poing au visage, puis lui arrache des cheveux et lui donne des coups de pied dans le ventre. Le personnel arrive à la maîtriser mais la directrice est découverte par la police pleine d'hématomes. 

Elle a déposé plainte. La jeune femme a été placée en garde à vue et a déclaré : "Je m'en fous d'avoir le Covid et je m'en fous de la transmettre à tout le monde."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess