Faits divers – Justice

Portes ouvertes au refuge de Servas pour chevaux maltraités

Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère et France Bleu vendredi 2 septembre 2016 à 14:25

Paula Loïs et un de ses pensionnaires
Paula Loïs et un de ses pensionnaires © Radio France - Ludovic Labastrou

Paula Loïs est la madone des chevaux maltraités. Depuis 20 ans, elle accueille et soigne des animaux abandonnés, voire extrêmement maltraités. Elle ouvre les portes de son refuge du Gard ce dimanche : 240 chevaux y sont soignés.

Depuis 20 ans, Paula Loïs s'est installée entre Salindres et Servas dans les Cévennes Gardoises et son association C.H.E.V.A.L (Centre d’Hébergement pour Équidés Vétérans Antenne Languedoc) existe depuis 25 ans. Elle accueille et soigne des animaux abandonnés, voire extrêmement maltraités. Ils sont pour la plupart issus de saisies judiciaires.

Ce dimanche, c'est la traditionnelle journée portes ouvertes dans ce refuge, une journée festive avec musique et buvette sur place. L’occasion de découvrir la triste réalité des chevaux maltraités.

Paula Loïs, la madone des chevaux maltraités

"La maltraitance est terrible chez les particuliers, et je ne parle pas de certains éleveurs."

Voila dans quel état certains chevaux sont accueillis - Radio France
Voila dans quel état certains chevaux sont accueillis © Radio France - Ludovic Labastrou

"J'ai 240 chevaux dans mon refuge et j'en refuse, on me répond, il finira à la boucherie".

L’association C.H.E.V.A.L se démène pour sauver les animaux avec l’aide de bénévoles. Tous sont d'ardents défenseurs de la cause animale. En parallèle, l'association entame aussi de nombreuses procédures judiciaires. Le traitement est bien souvent très long.

Virginie, adhèrente Lyonnaise de C.H.E.V.A.L