Faits divers – Justice

PORTRAIT | Florence Arthaud, la "petite fiancée de l'Atlantique"

France Bleu Armorique, France Bleu Isère et France Bleu Provence mardi 10 mars 2015 à 8:34 Mis à jour le mardi 10 mars 2015 à 8:40

Florence Arthaud, navigatrice
Florence Arthaud, navigatrice © MaxPPP

La navigatrice Florence Arthaud, 57 ans, a été tuée ce lundi dans un accident d'hélicoptère, en Argentine, sur le tournage d'une émission de télévision. Victorieuse de la Route du Rhum en 1990, elle avait réussi à ouvrir aux femmes une discipline réputée macho.

"Ce n'est pas un métier de femme. C'est un univers rude, dur ", confiait Florence Arthaud sur la discipline qu'elle pratiquait, la navigation. A 57 ans, la championne est morte lundi dans un accident d'hélicoptère en Argentine, alors qu'elle participait au tournage de l'émission Dropped pour TF1 , aux côtés d'autres grands sportifs, dont Camille Muffat et Alexis Vastine, eux aussi décédés dans le crash.

"Une vie de patachon "

"J'ai besoin de prendre le large ", avait simplement dit Florence Arthaud à ses parents en quittant le domicile familial, au sortir de l'adolescence, après un grave accident de voiture qui la plonge dans le coma , lui fait passer six semaines à l'hôpital et deux ans en convalescence. Elle sera une aventurière, qui a mené "une vie de patachon ", confiait-elle en octobre dernier, alors qu'elle assistait au départ de la Route du Rhum.

La Route du Rhum, c'est justement l'épreuve qui a fait sa renommée : en 1990 , après deux participations infructueuses en 1978 (à vingt ans seulement) et 1986, elle remporte la prestigieuse course en solitaire qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre, en 14 jours, 10 heures et 10 minutes , face à certains grands skippeurs français et étrangers, tous des hommes. Dans son sillage, d'autres femmes vont se lancer dans une carrière de navigatrice, comme Isabelle Autissier ou Catherine Chabaud.

"C'est une partie de mon histoire de navigatrice et de ma vie de marin : même si Florence ne naviguait plus en compétition, elle avait marqué les esprits (...). Elle a écrit une belle page de la voile française." — Isabelle Autissier

AUTISSIER SUR ARTHAUD

Grande gueule

Populaire pour sa forte personnalité et sa "grande gueule ", elle avait même donné de la voix pour un duo avec Pierre Bachelet, "Flo", en 1989. "Moi, j'ai fait ma fille à 36 ans , déclarait-elle. Avant, je n'ai pas eu une vie de femme ". En 2011, elle avait échappé par miracle à la mort : tombée de son bateau en pleine nuit au large du Cap Corse, elle avait pu lancer l'alerte grâce à un téléphone portable étanche, et avait été retrouvée par un hélicoptère, consciente mais en hypothermie. 

Arthaud Archives

Marseille, son port d'attache

Depuis plus de 10 ans, la bourlingueuse Florence Arthaud avait jeté l'ancre à Marseille . Elle y avait acheté une maison au bord de l'eau à la Madrague de Montredon et avait tenu un temps une galerie d'art pour exposer ses amis, comme Titouan Lamazou. Son bateau, un petit voilier, est toujours amarré dans le Vieux-Port.

Arthaud 7h30 - BEST OF

Nathalie Simon, championne de planche à voile et chroniqueuse à France Bleu, s'était elle aussi installée à Marseille, comme Florence Arthaud. Elle connaissait bien la navigatrice...

Décès de Florence Arthaud - Réaction Nathalie Simon

 

A LIRE AUSSI > L'hommage de Kito de Pavant > L'hommage d'Isabelle Autissier

A RÉÉCOUTER > Florence Arthaud, invitée de l'émission Dans le Rétro de France Bleu 107.1 (septembre 2013)

Partager sur :