Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Allier : les odeurs du poulailler de Bressolles mobilisent les habitants contre le maire et l'exploitant

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Près de 200 habitants se sont retrouvés place de l'Eglise à Bressolles dans l'Allier pour demander des comptes au maire. René Martin est accusé d'inactivité sur le dossier du poulailler de Bressolles, exploité par son fils, et dont les odeurs semblent importuner ces habitants.

Les manifestants devant la mairie de Bressolles, 13 août 2020
Les manifestants devant la mairie de Bressolles, 13 août 2020 © Radio France - Mickaël Chailloux

C'est définitivement le poulailler de la discorde. Il y a deux ans, le projet d'exploitation de Robin Martin à Bressolles (Allier) faisait polémique. En cause, une taille énorme (plus de 40 000 volailles) et un élevage considéré comme massif. Finalement, en décembre 2018, la justice suspend l'autorisation de Robin Martin pour élever ses 40 000 poulets. Depuis, l'agriculteur a construit son exploitation, et en avril, il a accueilli ses premières dindes. C'est là que les ennuis commencent pour les riverains. 

Des odeurs insoutenables 

Un lotissement de plus de 33 maisons se plaint. Ces habitants de Bressolles, qui parfois ont fait construire leurs maisons avant l'arrivée de l'exploitation, commencent à sentir des odeurs. "Au début, ça a apparu les soirs à partir de 20 heures, puis ça a fluctué. Aujourd'hui, c'est en après-midi" explique Jennifer, qui a fait construire sa maison il y a sept ans pour y vivre avec sa fille. _"Je regrette d'avoir fait construire à Bressolles, ma maison est invendable" soupire-t-elle. Les odeurs gênent aussi Gautier, papa d'un petit garçon de quatre ans et d'une fille, qui s'interroge par rapport à ses enfants, comme Jennifer. "Des poussières s'échappent...les odeurs sont tellement fortes qu'on se demande s'il n'y a pas des particules toxiques"_

C'est pourquoi ils ont provoqué cette réunion impromptue avec le maire René Martin et l'exploitant, son fils. Si, au départ, les échanges sont cordiaux, ils deviennent vite tendus. Des huées et des "Martin Démission" s'élève des manifestants. Bien que touché, le maire répond, en se bornant à une réponse technique : "l'entreprise qui a construit le bâtiment va faire des travaux pour récupérer ces poussières qui contiennent de l'ammoniac, qui peut provoquer ces odeurs" explique René Martin, avant d'être coupé par les manifestants : "on veut une réponse de maire. Que pouvez-vous faire pour empêcher ces nuisances". Le premier édile de Bressolles bredouille : "on va les obliger à faire les travaux", espérant éteindre la contestation. Jennifer, ulcérée, n'est pas satisfaite. _"Il faut une réponse maintenant, pas des 'on va réfléchir'" d_it-elle. 

Le maire René Martin, interpellé par les habitants de Bressolles
Le maire René Martin, interpellé par les habitants de Bressolles © Radio France - Mickaël Chailloux

Une pétition a été lancée, rassemblant près de 581 signatures. Les manifestants vont déposer des plaintes devant le Procureur de la République de Moulins pour obtenir une expertise "neutre" disent-ils sur leurs nuisances. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess