Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pour Christophe Galtier, les supporters qui ont envahi la pelouse ne sont "pas des hooligans"

mercredi 14 mars 2018 à 16:16 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord

Le Losc et ses joueurs se remettent des incidents de samedi dernier, l'envahissement de la pelouse au stade Pierre Mauroy. Et alors que des sanctions pourraient tomber jeudi soir, Christophe Galtier ne veut pas qu'on fasse du Losc un "exemple"

L'entraîneur lillois s'est exprimé en conférence de presse ce mercredi
L'entraîneur lillois s'est exprimé en conférence de presse ce mercredi © Maxppp - Stéphane Mortagne

Lille, France

On n'avait pas vu autant de caméras au Domaine de Luchin depuis l'arrivée de Marcelo Bielsa. Mais le Losc se serait bien passé de cet intérêt médiatique. Car en conférence de presse, les questions ont quasiment toutes tourné autour des incidents de samedi soir. L'envahissement de la pelouse par 200 supporters qui ont bousculé certains joueurs.

  • Comment les joueurs ont digéré les incidents ?

Yassine Benzia estime que les joueurs n'ont plus peur. "J'ai vu de la peur le jour-même, j'ai vu des joueurs choqués, mais je ne vois plus de peur" a affirmé le milieu de terrain qui estime que "ça va mieux". Christophe Galtier s'est lui aussi exprimé "Bien évidemment qu'à la reprise de l'entraînement j'ai parlé avec mes joueurs de ce qu'il s'est passé en essayant de libérer la parole. Mais j'ai trouvé mon groupe très peu bavard. Ce qui est positif quand même c'est qu'à l'entraînement les attitudes sont bonnes. Maintenant nous n'en parlons plus et on est tournés vers Monaco vendredi"

Christophe Galtier : "J'ai essayé de libérer la parole de mes joueurs"

  • La crainte de sanctions ?

C'est jeudi soir que la Ligue de football professionnel commencera à analyser les incidents de samedi soir. L'instruction prendra du temps mais des sanctions pourraient tomber dès jeudi, par exemple la fermeture de la tribune ou des matchs à huis clos. "On s'attend à des sanctions, on n'espère qu'il n'y aura pas de retrait de points. Car le Losc n'est pas responsable des incidents, nous ne sommes que responsables de la situation sportive. Les responsables sont ceux qui ont envahi la pelouse. Et c'est un problème de société plus large que le Losc, d'ailleurs des envahissements ont lieu dans d'autres championnats. Il ne faut pas faire du Losc un exemple"

  • "Les supporters qui ont envahi, pas des hooligans" selon Galtier

"Je ne crois pas qu'il faille y voir un retour du hooliganisme. Les supporters qui ont fait ça ne sont pas des hooligans, ce sont des supporters qui ont pété les plombs, au vu de la situation sportive de leur équipe favorite. Après c'est un mouvement de foule et c'est impossible à maîtriser. En tout cas le club fait tout pour identifier les auteur" explique le coach.