Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pour un accès plus facile à la justice, le SAUJ, Service d'accueil unique du justiciable, se met en place dans la région

lundi 5 mars 2018 à 6:01 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

Le service d’accueil unique de la justice est désormais opérationnel dans tous les tribunaux de la région. Dernier à le mettre en place, le Tribunal de Saint-Omer, où il fonctionne depuis le début de l’année. Il s'agit d’améliorer l’information de tous ceux qui ont besoin de la justice.

Le Tribunal de Grande-instance de Saint-Omer lance son Service d’accueil unique du justiciable (Sauj). Ce guichet unique est désormais opérationnel dans tous les tribunaux de la région.
Le Tribunal de Grande-instance de Saint-Omer lance son Service d’accueil unique du justiciable (Sauj). Ce guichet unique est désormais opérationnel dans tous les tribunaux de la région. © Radio France - Matthieu Darriet

Saint-Omer, France

Il répond au nom de SAUJ. Le Service d’accueil unique de la justice fonctionne désormais dans tous les tribunaux de la région. Même si des locaux dédiés sont encore en cours d‘aménagement, le Tribunal de Grande instance de Saint-Omer vient de lancer le sien. Cinq greffiers ont été spécialement formés à cette mission. 

Au lieu de diriger les justiciables vers tel ou tel bureau, telle ou telle juridiction, des greffiers vont les recevoir, avant d'orienter eux-mêmes le dossier vers les bons destinataires. - Radio France
Au lieu de diriger les justiciables vers tel ou tel bureau, telle ou telle juridiction, des greffiers vont les recevoir, avant d'orienter eux-mêmes le dossier vers les bons destinataires. © Radio France - Matthieu Darriet

Le but est de simplifier les démarches de ceux qui font appel à la justice, quelle que soit leur demande, en matière de divorce, de droits du travail ou de succession.  C'est un guichet unique qui répond aux questions et oriente ensuite les dossiers, comme cela existe aux impôts, par exemple. Guenrikh Evrad est directeur de greffe : 

On centralise toutes les démarches réalisées auparavant dans différents bureaux ou juridictions, en un point unique. Donc, lorsque le justiciable se présente au Palais de justice de Saint-Omer, désormais, s'il souhaite déposer une demande d'aide juridictionnelle, il peut le faire directement au guichet, s'il veut faire appel d'une décision, il peut le faire aussi, même chose pour les copies de pièces. Cela évite les déplacements inutiles dans le tribunal et de, parfois, trouver porte close.

Bertrand Duez est le Président du tribunal de Grande-Instance de Saint-Omer : 

Très pratiquement, une personne qui viendrait pour déposer une demande devant le Conseil des Prud’hommes, la demande serait prise en compte et ensuite c'est le Sauj qui s'occuperait de transmettre. Pareil en cas de divorce, avec un des conjoints qui arriverait sur Saint-Omer, il pourrait venir pour son droit de garde et le Sauj transmettrait sa demande à la juridiction compétente, même si c'est Lille ou Béthune.