Faits divers – Justice

Pour une majorité de Français, il n'y a pas d'acharnement judiciaire contre Nicolas Sarkozy

France Bleu jeudi 3 juillet 2014 à 8:13

Nicolas Sarkozy est mis en examen pour corruption

Nicolas Sarkozy est-il traité comme n'importe quel justiciable ? Alors que l'ancien président de la République estime avoir été victime "d'humiliations", six Français sur dix jugent qu'il n'est pas traité différemment de n'importe quelle personne susceptible d'affronter la justice, selon un sondage publié ce jeudi dans La Parisien/Aujourd'hui en France.

"Il y a eu une volonté de m'humilier " , a déclaré Nicolas Sarkozy, mercredi soir sur Europe 1 et TF1, après sa mise en examen pour corruption active, trafic d'influence actif et recel de violation du secret professionnel. Pourtant, selon un sondage BVA publié pendant la garde à vue et la mise en examen de l'ancien président, et publié ce jeudi [dans Le Parisien/Aujourd'hui en France* ](http://www.leparisien.fr/politique/sondage-sarkozy-63-des-francais-ne-croient-pas-a-l-acharnement-judiciaire-02-07-2014-3972097.php), une majorité de sondés estiment que Nicolas Sarkozy n'est pas traité différement de n'importe quel justiciable.

> A LIRE AUSSI : VIDEO | Nicolas Sarkozy dénonce une "instrumentalisation de la justice"

Selon ce sondage, 63% des personnes interrogées considèrent que Nicolas Sarkozy est traité comme n'importe quel justiciable . Ils ne sont que 35% à juger qu'il est traité particulièrement durement. La tendance s'inverse largement, toutefois, si l'on considère uniquement les sympathisants de l'UMP : pour 80% d'entre eux, Nicolas Sarkozy est traité très durement , contre 20% qui estiment qu'il est traité comme n'importe quel justiciable. 

Sarkozy reste le meilleur candidat de la droite pour les sympathisants

En revanche, même chez les électeurs de droite, la popularité de Nicolas Sarkozy s'effrite petit à petit. En un mois, il a perdu trois points, et ne devance plus Alain Juppé que de quatre points à la question "Parmi les personnalités suivantes, qui souhaiteriez-vous voir à la tête de l'UMP ", à 25% contre 21%. 

Mais lorsqu'on évoque la présidentielle de 2017, Nicolas Sarkozy reste – de loin – le meilleur candidat de la droite pour les sympathisants UMP. Il recueille la moitié de leurs suffrages et garde près de vingt points d'avance sur Alain Juppé (31%) et François Fillon (9%). Encore une fois la tendance est différente pour l'ensemble des Français, selon qui l'actuel maire de Bordeaux est mieux placé pour défendre les valeurs de la droite en 2017 : 35% de l'ensemble des sondés le voient candidat , contre 20% pour Sarkozy. 

*Enquête réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1.050 personnes interrogées sur Internet les 1er et 2 juillet 2014 au moment de la garde à vue de Nicolas Sarkozy, puis de sa mise en examen. Méthode des quotas.