Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Poursuivis pour diffamation par Areva, les anti-nucléaires du Sud-Est relaxés

jeudi 12 octobre 2017 à 11:06 Par Aurélie Lagain et Philippe Chauché, France Bleu Vaucluse

Après trois ans de procédure, Areva a été débouté de sa plainte en diffamation contre plusieurs militants anti-nucléaires du sud de la France. L'entreprise avait notamment été qualifiée de "géant de la mort nucléaire".

Les anti-nucléaires ont une nouvelle fois demandé la fermeture du Tricastin et de toutes les centrales françaises
Les anti-nucléaires ont une nouvelle fois demandé la fermeture du Tricastin et de toutes les centrales françaises © Radio France - Alexis Hennebelle

Les antinucléaire ont été relaxés mercredi par le tribunal correctionnel de Paris.

Parmi eux, Jean Revest, porte-parole du collectif antinucléaire du Sud-Est. Ils étaient poursuivis pour diffamation par Areva pour un article publié sur le site internet du Comité anti-nucléaire où il était question d'un don de 46.000 euros à la ville d'Avignon. Le géant du nucléaire était notamment qualifié de "géant de la mort nucléaire".

Après trois ans de procédure, Areva est donc débouté.