Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PPDA "m'a volé ma vie sentimentale, amoureuse et sexuelle", témoigne l'écrivaine marnaise Florence Porcel

Pour la première fois depuis son audition par la justice, l'écrivaine marnaise Florence Porcel, qui accuse Patrick Poivre d'Arvor de viols, témoigne à la radio. Une interview exclusive de nos confrères de France Inter dans laquelle elle se confie sur sa relation avec l'ex-star du 20 Heures de TF1.

L'écrivaine marnaise Florence Porcel, le 25 février 2021.
L'écrivaine marnaise Florence Porcel, le 25 février 2021. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/Philippe de Poulpiquet

Un mois après avoir déposé plainte pour viols contre l'ex-star du 20 Heures de TF1, le rémois Patrick Poivre d'Arvor, Florence Porcel a accepté de témoigner au micro de notre consœur de Radio France, Sophie Parmentier (France Inter). L'écrivaine marnaise se confie pour la première fois, après avoir été entendue par la justice dans le cadre de l'enquête.

"Il a commencé par me mettre à l'aise"

Tout commence selon Florence Porcel, dans la tour TF1, le 8 novembre 2004. Celui qui est alors le présentateur du journal télévisé du soir, reçoit la jeune femme alors âgée de 21 ans. "PPDA m'a invité à assister à un JT, il m'a reçu après dans son bureau et c'est très insidieux parce qu'il a commencé par me mettre à l'aise et puis tout à coup il a basculé, il est passé d'un homme accueillant à un danger", explique l'écrivaine.

Florence Porcel confie qu'elle guérissait d’une tumeur au cerveau, qu'elle n’avait encore jamais embrassé un garçon. Elle décrit deux viols, le premier en 2004, l'autre en 2009. Entre temps, elle dit essayer de se convaincre qu'elle est amoureuse de PPDA mais sait qu'elle se ment à elle-même. "Il a volé ma vie sentimentale, ma vie amoureuse, ma vie sexuelle qui n'existent pas, parce que j'en suis incapable, à cause de lui", dit-elle.

Florence Porcel espère que d’autres femmes porteront plainte

Comme Florence Porcel, d'autres femmes accusant Patrick Poivre d'Arvor de faits similaires ont été entendues par la justice. L'écrivaine, à l'origine de cette libération de la parole sur PPDA, espère que d'autres victimes accepteront de parler, de porter plainte. Dans cette affaire, le principal intéressé dément être l'auteur des faits qui lui sont reprochés, il dénonce des calomnies. PPDA n'a pas encore été entendu par la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess