Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : première comparution immédiate pour mise en danger de la vie d'autrui en Seine-Saint-Denis

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue en Seine-Saint-Denis pour non-respect des règles de confinement. Une première comparution immédiate est prévue ce vendredi.

Cinq personnes ont été placées en garde à vue, ce jeudi, pour non respect du confinement
Cinq personnes ont été placées en garde à vue, ce jeudi, pour non respect du confinement © AFP - DENIS CHARLET

Une première personne sera jugée en comparution immédiate, ce vendredi, en début d’après-midi, en Seine-Saint-Denis, après avoir été interpellée pour mise en danger de la vie d'autrui et outrage à agent, selon les informations de franceinfo. L’individu a été arrêté jeudi après-midi alors qu’il n’avait pas d’attestation pour justifier sa présence dehors et a mordu un policier.

Huit personnes en garde à vue

Il fait partie des cinq personnes placées en garde à vue jeudi dans ce département pour non-respect des règles de confinement pendant l’épidémie de coronavirus et, pour certaines d’entre elles, pour rébellion et outrage à agent. Deux autres ont écopé d’un rappel à la loi et ont été relâchées. Les dossiers des deux dernières sont en cours de traitement au parquet de Bobigny.

Par ailleurs, trois nouveaux individus ont été interpellés dans la nuit de jeudi à vendredi à Bobigny et placés en garde à vue également pour mise en danger de la vie d’autrui car ils n’avaient pas d’attestation justifiant leur présence à l’extérieur. En tout, depuis la mise en place du dispositif d'attestation de sortie, 13 piétons/automobilistes ont été placés en garde à vue pour non-respect des règles dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu