Faits divers – Justice

Landes : les licenciés de Darbo à Linxe remportent une première victoire judiciaire

Par Christophe Van Veen, France Bleu Gascogne mardi 17 janvier 2017 à 12:09

Maître Rilov lors du référé au tribunal de Dax
Maître Rilov lors du référé au tribunal de Dax © Radio France - christophe van veen

Le tribunal de Dax (Landes) vient d'ordonner au vendeur Sonae et au repreneur Grammax de communiquer au comité d'entreprise de l'ex-société Darbo à Linxe le contrat de vente ainsi que le plan d'affaires.

Le tribunal de Dax condamne ce mardi 17 janvier 2017 les sociétés Sonae et Grammax à livrer les secrets de la vente de l'usine de panneaux de bois Darbo, un an avant la liquidation et le licenciement de 130 salariés. Les deux entreprises doivent exécuter cette décision à compter du 1er février 2017 sous astreinte de payer 1000 euros par jour, si les documents ne sont pas fournis.

Il s'agit du contrat de cession et du plan d'affaires. Les salariés soupçonnent une entente qui aurait abouti à la fermeture de l'usine de Linxe à la fin de l'année 2016 sans financer un plan social.

Les Darbo défendus par maître Rilov veulent utiliser ces documents pour poursuivre leurs anciens employeurs devant la justice pénale.

C'est une première victoire, un soulagement. Nous irons jusqu'au bout pour faire condamner ces gens qui ont exploité tout le monde. — Vincent Laforie, du CE de Darbo

Sonae et Grammax peuvent faire appel, mais cet appel n'est pas suspensif. La décision de la justice de Dax est donc exécutoire immédiatement.

A LIRE AUSI

► En septembre 2016 le sort des Darbo avait mobilisé les habitants du secteur