Faits divers – Justice

Les femmes victimes de violences mieux prises en charge dans les Alpes-Maritimes

Par Sébastien Germain, France Bleu Azur mercredi 12 octobre 2016 à 10:49

Natacha Himelfarb
Natacha Himelfarb © Radio France - Valentin Dunate

La permanence téléphonique Viols Femmes Informations" existe depuis 30 ans. L’occasion de faire le point sur les violences subies par les femmes dans les Alpes-Maritimes, avec Natacha Himelfarb, déléguée aux droits des femmes et à l'égalité à la préfecture.

Natacha Himelfarb est déléguée aux droits des femmes et à l'égalité à la préfecture des Alpes-Maritimes. Elle était l'invitée de France Bleu Azur à 7h50.

L'un des départements les plus dangereux pour les femmes

Les chiffres concernant les violences faites aux femmes sont catastrophiques : "Il y a entre 1 500 et 1 600 plaintes par an. C'est beaucoup en comparaison avec d'autres départements. On sait en plus que beaucoup de femmes, une sur quatre, osent passer la porte d'un commissariat."

"Nous sommes dans les trois premiers départements en nombre de décès, 13 décès en 2015. C'est énorme. Cette année heureusement on serait plutôt en diminution. Nos actions servent, nos dispositifs commencent à fonctionner, notamment sur la prévention."

"Ce numéro est nécessaire."

La permanence téléphonique Viols Femmes Informations est très importante : "Les violences sexuelles c'est 84 000 plaintes par an. Le numéro sert encore car il est anonyme et gratuit ça permet de passer la honte et la culpabilité. 80% des viols se font par un entourage proche. Il ne faut pas hésiter si vous avez des doutes sur une personne il faut lui poser la question. Avez-vous, as-tu, subi un viol ? Il faut dépasser cette peur de poser la question. C'est nécessaire."

Des formations pour les policiers

Désormais il existe des formations à destination des policiers : "Il y avait un vrai besoin. On s'améliore. Ce qui est mal compris c'est une femme qui vient porter plainte et deux jours après elle la retire. Ce qu'il faut comprendre c'est le phénomène d'emprise psychologique."

Natacha Himelfarb est déléguée aux droits des femmes et à l'égalité à la préfecture des Alpes-Maritimes

Viols Femmes Informations : 0800.05.95.95 (du lundi au vendredi de 10 à 19h, Appel gratuit pour toute la France depuis les fixes, DOM compris - horaires métropole).

Partager sur :