Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Débordements autour d'une boîte de nuit de Concarneau : coup de gueule du Préfet du Finistère

jeudi 26 octobre 2017 à 18:47 Par Annaïg Haute, France Bleu Breizh Izel

La boîte de nuit de Concarneau a semble-t-il été dépassée par l'engouement autour de sa soirée de ce jeudi. Plusieurs centaines de personnes, qui n'avaient pas de place, ont perturbé la circulation autour de l'établissement. La Préfecture explique qu'une fermeture administrative n'est pas exclue.

Illustration police
Illustration police © Radio France - Guillaume Chhum

Bretagne, France

Une chauffeuse de bus a été malmenée, à Concarneau (Finistère), ce jeudi matin. Plusieurs dizaines de jeunes ont tenté de monter dans son véhicule, qui était déjà plein. Devant le refus de la conductrice, une dizaine d'entre eux est rentrée de force et deux personnes l'ont attrapé aux avant bras. La conductrice a finalement réussi à prévenir la police qui a interpellé deux personnes. Une plainte a été déposée.

Une nuit très agitée : des centaines de fêtards ivres dans la rue

La boite de nuit le Windsor organisait une soirée avec entrée gratuite. Elle le fait régulièrement, mais cette fois, sans doute à cause des vacances, elle a été totalement dépassée par le nombre de fêtards. Près de 1000 personnes se seraient présentées devant l'établissement, qui peut en accueillir... 400! Tous les recalés se sont retrouvés sur le rond-point devant la boîte de nuit, perturbant la circulation aux abords du site.

Le Préfet du Finistère n'exclu pas une fermeture administrative

Contactée, la Préfecture du Finistère se dit préoccupée par les troubles à l'ordre public aux abords du Windsor. Le Préfet évoque : "coma éthylique, rixe et risques d'accidents de la circulation". L'autorité rappelle également que l'établissement "a déjà fait par le passé l'objet de plusieurs procédures administratives pour des débordements de même nature" , et ajoute qu'il sera attentif à ce que ces désordres ne se reproduisent pas. Il conclut : "En fonction de l'évolution de la situation le lancement d'une procédure contradictoire de fermeture administrative n'est pas exclu."