Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Près d'Amiens la SPA de Poulainville va déposer une plainte pour maltraitance animale

lundi 5 mars 2018 à 18:54 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

Près d'Amiens, la Société Protectrice des Animaux s'apprête à déposer une plainte pour maltraitance sur une chienne. Pépita, c'est le nom de l'animal vivait il y a encore une semaine à Camon. Elle y a été découverte dans un état d'extrême maigreur.

Pépita pèse 16 kilos alors que son poids de forme est aux alentours de 30
Pépita pèse 16 kilos alors que son poids de forme est aux alentours de 30 - SPA

Amiens, France

Tout est parti d'un signalement. Le 28 février dernier, deux enquêtrices de la Société Protectrice des Animaux (SPA) de la Somme sont intervenues à Camon où elles ont découvert une chienne dans un état d'extrême maigreur. Privée de tout, "elle pèse seize kilos au lieu d'une trentaine" explique Chantal Crépin, la référente des délégués enquêteurs du refuge de Poulainville près d'Amiens.

Plainte pour maltraitance

Pépita, c'est le nom de l'animal issu d'un croisement de dogue argentin, a été prise en charge par la SPA. "Nous avons discuté avec la propriétaire qui a accepté de céder sa chienne", détaille Chantal Crépin qui ajoute que "dans ce cas là la SPA aurait pu faire appel au procureur de la République et aux forces de l'ordre". La SPA s'apprête à déposer une plainte pour maltraitance sur animal.

Chantal Crépin référente des délégués enquêteurs du refuge de Poullainville

358 signalements l'an dernier

Pépita, elle "va mieux", explique la responsable du refuge de Poulainville. Le soir même, elle a été placée sous perfusion chez le vétérinaire et elle est actuellement dans un foyer d'accueil. Ce signalement est le 97ème depuis le début de l'année. En 2017, la SPA de la Somme a reçu près d'un signalement par jour : 358 au total.

Pépita est dans un foyer d'accueil - Aucun(e)
Pépita est dans un foyer d'accueil - SPA