Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Près d'Angoulême, il roulait avec 6,93g d'alcool dans le sang

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Un automobiliste de 52 ans est hospitalisé à l'hôpital Girac d'Angoulême. Jeudi matin à Chazelles (Charente), l'homme s'était assoupi au volant, après avoir échappé de justesse à un accident. Les résultats d'analyse réalisés à l'hôpital sont tombés dimanche matin. Ils révèlent un record.

6,93g à 9h du matin. Cela laisse penser que l'homme était sans doute encore plus alcoolisé avant de s'endormir
6,93g à 9h du matin. Cela laisse penser que l'homme était sans doute encore plus alcoolisé avant de s'endormir © Maxppp - Eric ROGER

Chazelles, France

"C'est un miraculé", estime le commandant de la compagnie de gendarmerie d'Angoulême, François Bisquert. Un homme de 52 ans a été contrôlé avec 6,93g d'alcool dans le sang, alors qu'il était au volant. Une dose qui devrait être mortelle pour la plupart d'entre nous, et qui ne peut s'expliquer que par une prise d'alcool très régulière et très intense.

Les faits ont été constatés jeudi matin, dans le bourg de Chazelles, à une vingtaine de kilomètres à l'est d'Angoulême. L'homme venait d'éviter de justesse un accident, lorsqu'il s'est arrêté au milieu de la route, endormi. Il était 9h du matin, tout près de l'école communale où les enfants étaient entrés une demi-heure plus tôt.

Toujours hospitalisé, quatre jours plus tard

L'homme a été hospitalisé à Girac, l'hôpital d'Angoulême où il a subi un déchoquage, un traitement destiné à lui retirer un maximum d'alcool de son corps. Les résultats des analyses sanguines sont arrivés dimanche matin: 6,93g... du jamais vu en Charente selon les gendarmes.

Les gendarmes charentais comptent bien auditionner cet automobiliste dès que ce sera possible, ce qui n'est toujours pas le cas après quatre jours d'hospitalisation. L'homme devrait être placé en garde à vue, et logiquement il pourrait être ensuite présenté au tribunal correctionnel pour une audience en comparution immédiate. Sachant qu'il est déjà sous le coup d'une annulation de permis de conduire, toujours pour ses problèmes d'alcool.