Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Près de 360 tonnes d'escalopes de poulet gonflées à l'eau distribuées aux associations caritatives, une enquête ouverte

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Après le scandale des steaks hachés frauduleux vendus à des associations d'aide aux plus démunis, ce sont près de 360 tonnes d'escalopes de poulet gorgées d'eau, vendues aux mêmes destinataires, qui se sont révélées frauduleuses. Les services de l'État ont ouvert une enquête.

Les escalopes de poulet, gorgées d'eau, fondaient à la cuisson (image d'illustration).
Les escalopes de poulet, gorgées d'eau, fondaient à la cuisson (image d'illustration). © AFP - Roulier/Turiot/Mood4Food

C'est un nouveau scandale de viande frauduleuse vendue aux associations. En juin 2019, la Croix Rouge, les Restos du Cœur, le Secours Populaire Français et la Fédération française des banques alimentaires avaient révélé avoir été victimes d'une arnaque : elles avaient acheté des steaks hachés qui s'étaient révélés frauduleux : sans viande, fabriqués avec du gras, de la peau, de l'amidon et du soja. Ils n'étaient pas dangereux pour la santé, mais ne présentaient aucun intérêt nutritionnel. Dans la foulée de ce scandale, les services de l'État ont fait analyser des escalopes de poulet. Ils ont découvert que près de 360 tonnes d'escalopes de poulet gonflées à l'eau ont été distribuées aux associations caritatives, indique franceinfo ce lundi. 

De l'eau au prix de la viande

Ces escalopes surgelées, distribuées depuis juin 2018 dans le cadre du Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD), présentent en fait une teneur en eau supérieure à la norme européenne autorisée. En d'autres termes, les associations ont acheté de l'eau au prix de la viande, et les escalopes fondaient à la cuisson. Les services de l'État ont ouvert une enquête.

Pas de danger pour la santé, mais pas suffisamment de protéines 

"Ces produits sont parfaitement distribuables et consommables, mais qui n'apportent pas aux gens la quantité de protéines dont ils ont besoin", a précisé Jacques Bailet, le président du réseau des Banques Alimentaires à franceinfo. "Il s'agit surtout d'une fraude à la loyauté, on a vendu de l'eau au prix du poulet." Jacques Bailet affirme avoir eu "une réaction d'indignation, puisque ce programme le FEAD permet à des gens en précarité alimentaire d'avoir des protéines".

Les services de l'État évoquent de leur côté "une possible fraude économique" de la part de l'entreprise danoise qui les commercialise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu