Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Près de 400.000 comprimés de tranquillisant saisis à Calais

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

400.000 comprimés du tranquillisant Diazépam ont été saisis jeudi par les douaniers français du tunnel sous la manche dans un camion qui s'apprêtait à partir pour la Grande-Bretagne. La valeur estimée de la marchandise est de 470.000 euros.

Les comprimés étaient dissimulés dans des bidons en plastique
Les comprimés étaient dissimulés dans des bidons en plastique - Douane Française

Calais, France

Les douaniers français du tunnel sous la Manche ont saisi à Calais 415.695 comprimés du tranquillisant Diazépam. La saisie remonte à jeudi dernier mais on ne l'apprend que ce lundi.

La marchandise était cachée dans un camion immatriculé en Lituanie et qui s'apprêtait à partir pour la Grande-Bretagne via le tunnel sous la Manche. Le chauffeur a présenté des documents affirmant qu'il transportait des colis en provenance d'Allemagne. "Lors de l’inspection du chargement, les douaniers ont découvert plusieurs cartons emballés d’un film noir contenant des bidons en plastique scellés supposés contenir des protéines pour la nutrition. À l’ouverture de l’un des pots, ce sont toutefois des tablettes de médicaments en vrac, sans notice ni emballage, qui ont été découvertes. Au total, 44 bidons ont été extraits du chargement pour un total de 415.695 comprimés", détaille le communiqué du ministère de l'Action et des Comptes publics. Les médicaments avaient été transportés depuis la Slovaquie.

Le chauffeur du camion, de nationalité biélorusse, a été mis hors de cause et laissé libre. Le parquet de Boulogne a été saisi du dossier. La valeur estimée de la marchandise est de 470.000 euros.

La valeur estimée de la marchandise est de 470 000 euros - Aucun(e)
La valeur estimée de la marchandise est de 470 000 euros - Douane Française
Choix de la station

France Bleu