Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Près de 850.000 euros de butin pour une bande de cambrioleurs arrêtée dans l'Yonne et la Nièvre

mardi 9 octobre 2018 à 19:30 Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre

Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue ce lundi 8 octobre. Elles sont soupçonnées d'avoir commis près de 70 cambriolages dans l'Yonne et la Nièvre depuis un an. Montant total estimé du préjudice : près de 850.000 euros.

60 gendarmes étaient engagés ce lundi pour interpeller les suspects, dans l'Yonne et la Nièvre.
60 gendarmes étaient engagés ce lundi pour interpeller les suspects, dans l'Yonne et la Nièvre. © Maxppp -

Yonne, France

C'est un véritable gang de cambrioleurs qui a été démantelé par les gendarmes de l'Yonne et de la Nièvre ce lundi 8 octobre. Sept hommes, âgés de 21 à 33 ans ont été interpellés, puis placés en garde à vue. Deux sont originaires de la Nièvre, les cinq autres de l'Yonne. C'est le résultat de près de six mois d'enquête et de surveillance.

Près de 850.000 euros de butin

Environ 70 faits de cambriolage et de recels leur sont reprochés, des faits qui datent pour les premiers de la fin de l'année 2017.  Les malfrats opéraient dans l'Auxerrois, mais aussi dans la Nièvre, dans les secteurs de Corbigny, Cosne-sur-Loire, ou encore Clamecy. 

Maisons, commerces, entreprises

Des vols avec effractions dans des maisons, des commerces, ainsi que des entrepôts d'entreprises privées : outillage, bijoux, argent liquide, véhicules... Tout y est passé. Au total, le préjudice a été estimé par les gendarmes à près de 850.000 euros. Les auditions et l'enquête se poursuivent.