Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de Nantes, il fracture la fenêtre d'un hôtel, les policiers le retrouvent endormi dans une chambre

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un homme de 19 ans a été réveillé dans son sommeil par la police, ce mercredi matin à Saint-Sébastien-sur-Loire en Loire-Atlantique. Il est soupçonné d'être entré par effraction dans un hôtel après avoir fracturé une des vitres du bâtiment.

Un homme a été réveillé par les policiers, ce mercredi à Saint-Sébastien-sur-Loire. Il est soupçonné d'avoir fracturé une des vitres de l'hôtel pour y passer la nuit. Image d'illustration.
Un homme a été réveillé par les policiers, ce mercredi à Saint-Sébastien-sur-Loire. Il est soupçonné d'avoir fracturé une des vitres de l'hôtel pour y passer la nuit. Image d'illustration. © Maxppp - Rafael Ben-Ari

Il comptait passer la nuit dans une chambre d'hôtel sans débourser le moindre euro. Un homme qui dormait paisiblement dans un hôtel de Saint-Sébastien-sur-Loire en Loire-Atlantique, a été réveillé en milieu de matinée, ce lundi, par des policiers. Cet homme de 19 ans est soupçonné d'être entré dans l'hôtel en pleine nuit après avoir fracturé une des vitres du bâtiment.

Le gérant de l'hôtel va porter plainte

Interpellé dans une chambre qui était inoccupée, l'homme a immédiatement été conduit au commissariat par les policiers. Soupçonné de "dégradations volontaires de biens privés", il serait entré dans cet hôtel du parc d'activités des Grésillières via une fenêtre qui donnait dans le vestiaire du bâtiment. 

Le gérant de l'établissement, muni des images de vidéo-surveillance, était attendu au commissariat, ce jeudi, pour porter plainte. Quant au jeune homme, il a été placé en garde à vue et fera l'objet d'une composition pénale, le 23 février prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess