Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de Nantes : ils roulent portière ouverte, un pare-chocs volé sur la banquette arrière

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le pare-chocs volé dépassait de la voiture. Un couple a été interpellé dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu'il circulait sur la route de Pornic, près de Nantes, une des portes arrières ouverte. Il venait de le dérober sur un parking proche pour équiper leur véhicule qui n'en avait pas.

Les policiers ont arrêté un homme et une femme, dans la nuit de dimanche à lundi, route de Pornic en Loire-Atlantique. Ils transportaient un pare-choc volé à l'arrière de leur véhicule.
Les policiers ont arrêté un homme et une femme, dans la nuit de dimanche à lundi, route de Pornic en Loire-Atlantique. Ils transportaient un pare-choc volé à l'arrière de leur véhicule. © Maxppp - Romain Boulanger

Ils circulaient en voiture en pleine nuit, sans attestation dérogatoire, un pare-chocs dépassant de la banquette arrière de leur voiture. Les policiers de Nantes ont eu du mal à en croire leurs yeux, ce dimanche soir peu avant minuit. Alors qu'elles patrouillaient sur la Route de Pornic, qui relie Rezé à Bouguenais en Loire-Atlantique, les forces de l'ordre sont tombées sur un homme et une femme roulant la portière arrière ouverte. Lors du contrôle, ils se sont aperçus que cette partie de carrosserie était signalée volée depuis une dizaine de jours.

Le pare-chocs dérobé devait servir à remplacer le leur

Après vérifications, les policiers ont compris que le pare-chocs volé devait servir à équiper le véhicule du couple qui n'en avait pas. Lors de la fouille de ce dernier, il a également été trouvé une optique de phare, vraisemblablement, dérobée. Dans la foulée, l'homme de 22 ans et la femme de quatre années son aînée ont été interpellés puis placés en garde à vue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess