Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Près de Nantes, le couple de retraités volait dans le cimetière

mardi 30 octobre 2018 à 18:33 Par Pascal Roche et Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Les gendarmes viennent de mettre un terme à une série de vols dans le cimetière de La Chapelle-sur-Erdre près de Nantes. Les auteurs présumés sont un couple de retraités de 77 et 80 ans !

Un couple de retraités a volé des dizaines d'objets funéraires au cimetière de La Chapelles-sur-Erdre - Illustration
Un couple de retraités a volé des dizaines d'objets funéraires au cimetière de La Chapelles-sur-Erdre - Illustration © Maxppp -

La Chapelle-sur-Erdre, France

Les gendarmes de la compagnie de Nantes viennent de mettre la main sur les auteurs présumés d'une série de vols dans le cimetière de La Chapelle-sur-Erdre. Les enquêteurs ont d'abord privilégié la piste d'enfants ou d'adolescents avant de s'intéresser à un couple de retraités de 77 et 80 ans. Chez eux, les gendarmes racontent avoir retrouvé "une annexe des pompes funèbres", des crucifix, des statuettes, des plaques et des fleurs artificielles.

Les victimes du cimetière ont tendu un piège aux voleurs

L'affaire a débuté il y a deux ans, 28 plaintes et 10 mains courantes ont depuis été déposées, des dizaines d'objets ont disparu, beaucoup ont été dérobés mais d'autres ont simplement été déplacés d'une tombe à l'autre. Des particuliers ont donc eu l'idée de piéger les voleurs, ils ont mis des petits repères (des croix et des cercles) au dos des plaques funéraires ou sous les pots de fleurs. Et là, surprise ! Il y a quelques semaines, des objets marqués de ces repères se retrouvent sur une même tombe.

Ils n'ont jamais revendu un seul objet

Intrigués, les gendarmes décident d'interroger la veuve de l'homme qui repose dans cette sépulture, c'est une Nantaise de 80 ans, elle vit avec son nouveau compagnon de 77 ans. A leur domicile, dans une pièce de leur maison, des dizaines d'objets sont entreposés, il y en a pour plusieurs milliers d'euros mais le couple a affirmé n'avoir jamais rien vendu, rien recelé. L'homme et sa compagne risquent cinq de prison.