Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grosse voiture et sacs Chanel : le train de vie de ce serrurier interroge les enquêteurs

mercredi 10 avril 2019 à 11:56 Par Louis de Bergevin, France Bleu Loire Océan

La brigade de gendarmerie de Sainte-Luce-sur-Loire a interpellé samedi dernier, le 6 avril un homme de 39 ans. Il est suspecté de trafic de drogue. Ce qui a mis la puce à l'oreille des enquêteurs, c'est son train de vie, qui n'était pas adapté à ses revenus.

Le tribunal de Nantes
Le tribunal de Nantes © Radio France - Grégory Jullian

Nantes, France

A Thouaré-sur-Loire, les gendarmes découvrent, dans la soirée du samedi 6 avril, une voiture arrêtée, toutes portes ouvertes. Au bout de l'enquête, un probable trafiquant de drogue qui vit au dessus de ses revenus de serrurier.

Un train de vie qui interroge les enquêteurs

Dans la voiture, les militaires trouvent quelques grammes de cannabis sur la banquette. Un homme s'approche, il a 39 ans et prétend être le propriétaire du véhicule. Quand on lui demande ses papiers d'identité, il s'enfuit en courant.

Après un "110 mètres haies" comme l'ont décrit les gendarmes, le fuyard est neutralisé et interpellé. Il n'a plus de permis de conduire et est déjà connu de la justice pour des affaires de stupéfiants. Son domicile est perquisitionné. Là-bas, les enquêteurs découvrent 500 grammes de résine de cannabis, 1500 euros en liquide, mais aussi des sacs channel. Son train de vie les interroge. 

Le trafiquant présumé est placé en garde à vue, ainsi que sa compagne, une femme de 32 ans. Il est mis en examen et déféré ce mercredi 10 avril devant le tribunal de Nantes.