Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Près de Rennes, deux petites filles fuguent toute une journée pour un défi "cap ou pas cap"

dimanche 28 janvier 2018 à 14:23 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique et France Bleu

Deux petites filles âgées de 10 ans ont disparu toute la journée samedi, suscitant l'inquiétude de leurs parents, avant d'être retrouvées dans un bus rentrant de Rennes par les gendarmes. Elles ont expliqué avoir relevé un défi.

Les deux petites filles âgées de 10 ans ont quitté L'Hermitage pour passer la journée à Rennes, sans avertir leurs parents
Les deux petites filles âgées de 10 ans ont quitté L'Hermitage pour passer la journée à Rennes, sans avertir leurs parents

L'Hermitage, France

Deux amies âgées de 10 ans ont disparu samedi matin à L'Hermitage, à l'ouest de Rennes. Elles avaient sagement passé la nuit de vendredi à samedi chez l'une d'entre elles. Ce sont les parents qui se sont aperçus au réveil qu'elles avaient disparu. Ils trouvent alors un mot dans lequel les petites filles expliquent être parties de la maison pour relever un défi :  "chiche ou pas chiche".

Dix heures passées dans les jardins publics de Rennes

Les gendarmes, alertés, se sont mobilisés toute la journée de samedi, surveillant en priorité les transports en commun. C'est dans un bus rentrant de Rennes que les deux jeunes filles sont finalement retrouvées par une patrouille, vers 18h. Elles ont passé dix heures à déambuler en ville, dans les parcs.

Pendant leur audition, elles ont expliqué aux gendarmes avoir été mises au défi de quitter leur domicile par un ou des camarades de classe, que l’enquête devrait permettre d’identifier. Les deux petites filles ont finalement pu rentrer chez elles samedi soir.