Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : trois ans de prison ferme pour agressions sexuelles sur ses belles-filles

Un quadragénaire comparaissait ce jeudi 23 mai au tribunal correctionnel de Rennes (Ille-et-Vilaine). Il était poursuivi pour des agressions sexuelles sur ses trois belles-filles entre 2011 et 2015.

La cité judiciaire de Rennes.
La cité judiciaire de Rennes. © Maxppp - Maxppp

Un homme de 46 ans a été condamné à trois ans de prison ferme ce jeudi 23 mai au tribunal correctionnel de Rennes (Ille-et-Vilaine). Il a été reconnu coupable d'agressions sexuelles sur ses trois belles-filles et sur deux autres jeunes filles. Le procès à duré près de quatre heures. De longues heures à revivre l'horreur.

Quatre ans d'horreur

À l'arrivée du prévenu au tribunal, trois jeunes filles blondes s'effondrent en larmes dans la salle d'audience du tribunal. L'une d'entre elles est obligée de sortir. En face d'elle, leur ex beau-père. Pendant près de quatre ans, de 2011 à 2015, cet homme de 46 ans a abusé sexuellement d'elles, dans la maison familiale de Louvigné-de-Bais, parfois même jusque dans la baignoire.

Deux autres jeunes filles, des copines de ses belles-filles, ont aussi été agressées sexuellement. Elles avaient entre 12 et 15 ans au moment des faits. Le prévenu devait aussi comparaître pour viol, mais la plainte a été correctionnalisée, par souci de rapidité dans la procédure.

Inscrit au fichier des auteurs d'infractions sexuelles

L'homme a été condamné à trois ans de prison ferme et à une obligation de soins pendant quatre ans. Il a également interdiction de paraître au domicile de ses victimes, mais aussi sur les communes de Vitré et Chateaugiron. Il n'a pas le droit d'exercer une profession en contact avec des mineurs. Le quadragénaire est aussi inscrit au fichier des auteurs d'infractions sexuelles. 

A la sortie de l'audience, les mines des familles sont éprouvées, mais soulagées."La peine prend en compte le préjudice morale et physique des victimes", selon l'avocate des parties civiles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess