Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Prêtre condamné pour viol : les paroissiens entre soutien et incompréhension

dimanche 1 mai 2016 à 20:10 Par Jean Saint-Marc, France Bleu Béarn, France Bleu Occitanie et France Bleu

A Bouloc, Fronton ou Castelnau-d'Estretefonds, certains paroissiens ont appris ce week-end que leur prêtre avait été condamné pour viol en 2006. Beaucoup le soutiennent mais tous ne comprennent pas qu'il ait retrouvé une paroisse après sa condamnation. Reportage.

Des prêtres envoyés par l'évéché ont célébré les messes ce week-end
Des prêtres envoyés par l'évéché ont célébré les messes ce week-end © Radio France - Jean Saint-Marc

Fronton, France

Dans la "paroisse des sept clochers" (secteur de Fronton - Bouloc - Castelnau), toutes les messes ce week-end ont commencé par un "point factuel" sur la condamnation du père Dominique Spina. L'homme, toujours en maison de repos après un problème de santé, est à la tête de la paroisse depuis 2009, trois ans après avoir été condamné  pour le viol d'un jeune garçon dans les années 1990.

"J'ai pas de mots" – Thomas, enfant de chœur

LES FAITS | Un prêtre condamné pour viol sur mineur exerce aujourd'hui en Haute-Garonne

Beaucoup de paroissiens connaissaient le passé de leur prêtre... Mais pas tous. Certains, comme Thomas, enfant de chœur de 14 ans, l'ont découvert lors des offices de ce week-end : "c'est un peu choquant, de savoir qu'on a passé quatre ans... J'ai pas de mots pour m'exprimer!"

Thomas comprend mieux, aujourd'hui, pourquoi on ne le laissait jamais seul avec le père Dominique Spina : c'était une des règles fixée par l’évêché. Un dispositif suffisant pour certains fidèles comme Jean-Claude : "à partir du moment où les choses étaient connues de son entourage, il y avait une surveillance qui s'opérait très naturellement".

Tous toutefois ne sont pas d'accord avec lui :

Des fidèles à la sortie de la messe de Castelnau-d'Estretefonds

Ce dimanche soir, l'archevêque de Toulouse Mgr Robert Le Gall n'a pas encore décidé si le père Dominique Spina était maintenu à la tête de sa paroisse. "Il n'exclut rien. Il entend que notre société a peut-être besoin de plus de sécurité"  précise sa porte-parole Capucine Malleville.

En Haute-Garonne, les autres prêtres condamnés par la justice ne sont pas en paroisse

L'archevêque de Pontoise, responsable de la cellule de veille sur la pédophilie de l'épiscopat français, a récemment affirmé qu'un prêtre condamné pour des actes de pédophilie "ne devait plus exercer de ministère". Mais ce n'est pas encore la position officielle de l'Eglise catholique explique Capucine Malleville. "Il n'y a pas de règle. Mgr Le Gall a rencontré ce prêtre, il a vu qu'il n'avait pas d'interdiction de la justice, il est allé plus loin que la justice, a souhaité entendre aussi le vif regret du père, il a entendu aussi que certains de ses paroissiens étaient satisfaits... Mais ce n'est pas une position dogmatique et elle peut évoluer."

Capucine Malleville qui précise que Dominique Spina était le seul curé dans cette situation dans le diocèse de Toulouse. "Il n'y a pas d'autres prêtres condamnés pour pédophilie dans des paroisses. Il y a d'autres cas de prêtres condamnés par la justice dans le diocèse mais ils sont en maison de retraite, auprès de religieuses, etc."

Capucine Malleville est la directrice de la communication du diocèse de Toulouse - Radio France
Capucine Malleville est la directrice de la communication du diocèse de Toulouse © Radio France - Jean Saint-Marc