Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Prise d'otage à la centrale d'Ensisheim : de 10 à 12 ans de prison pour les trois auteurs

vendredi 13 avril 2018 à 10:38 Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Trois hommes ont été condamnés à des peines de 10 à 12 ans de prison jeudi par le tribunal correctionnel de Colmar pour avoir pris en otage un surveillant de la centrale d'Ensisheim (Haut-Rhin). Parmi eux, Francis Dorffer, auteur de sa cinquième prise d'otage en prison.

La prison d'Ensisheim (Haut-Rhin).
La prison d'Ensisheim (Haut-Rhin). © Maxppp - Thierry Gachon

Colmar, France

Trois détenus ont été condamnés jeudi à des peines de 10, 11 et 12 ans de prison par le tribunal correctionnel de Colmar. Ils étaient poursuivis pour une tentative d’évasion avec prise d’otage à la maison centrale d’Ensisheim (Haut-Rhin) dans la nuit du 4 au 5 juin 2017.

Cinq prise d'otage en prison à son actif

Pendant près de onze heures, toute une nuit, ils avaient retenu sous la menace d'une arme un surveillant de la prison avant de se rendre aux hommes du GIGN. Parmi les trois hommes condamnés jeudi, Francis Dorffer 34 ans. Il s'agissait de sa cinquième prise d’otage en détention. Incarcéré à 16 ans pour une courte peine suite à un vol avec violence, il n’est depuis jamais sorti de prison. Il a écopé de 30 ans pour le meurtre d’un codétenu puis chaque fois de lourdes peines pour des séquestrations de personnel en prison.

Aujourd'hui, il travaille en détention. Il est marié, a des enfants qu’ils voient régulièrement aux parloirs. A l'audience jeudi à Colmar, il a expliqué que sa tentative d'évasion était lié au refus de l’administration de le transférer dans une unité où il aurait pu davantage voir sa famille.

Les peines accumulées par Francis Dorffer dépassent largement les 70 ans de prison.