Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray

Prise d'otages mortelle dans une église : l'archevêque de Rouen "crie vers Dieu"

mardi 26 juillet 2016 à 13:08 - Mis à jour le mardi 26 juillet 2016 à 14:29 Par Bénédicte Courret et la rédaction, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Après la mort d'un prêtre, égorgé lors d'une prise d'otages dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray près de Rouen ce mardi matin, l'archevêque de Rouen, Dominique Lebrun, "crie vers Dieu".

Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen (juillet 2015).
Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen (juillet 2015). © Maxppp - Claude Essertel

Saint-Étienne-du-Rouvray, France

Après la mort du prêtre d'une église de Saint-Étienne-du-Rouvray près de Rouen égorgé lors d'une prise d'otages ce mardi, l'évêque de Rouen était en déplacement en Pologne à l'occasion des Journées mondiales de la jeunesse.

Ne pas baisser les bras devant les violences"

"Je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonne volonté. J'ose inviter les non-croyants à s'unir à ce cri !" écrit le prélat dans un communiqué. Ce mardi matin, deux hommes ont mené une prise d'otages pendant un peu plus d'une heure dans une église de l'agglomération de Rouen.

Jacques Hamel avait 84 ans

Le prêtre de l'église s'appelait Jacques Hamel, il avait 84 ans. Un autre otage est entre la vie et la mort. Les deux assaillants ont été abattus.

Le vicaire général, le père Philippe Maheut, était sur place dès le début des interventions de police. L'archevêque de Rouen était à Cracovie en Pologne au moment des faits pour participer aux Journées mondiales de la jeunesse avec un groupe de 400 jeunes Normands. Il sera de retour dans son diocèse dans la soirée de mardi. Il doit également rencontrer François Hollande.

Dans son communiqué, l'évêque demande aux jeunes fidèles qui sont aux JMJ "de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir des apôtres de la civilisation de l'amour".