Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Prison avec sursis pour l’ex-cardiologue dijonnais accusé d’agressions sexuelles

lundi 11 décembre 2017 à 16:07 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Cinq femmes le poursuivaient pour des attouchements commis au cours des consultations. Le cardiologue, qui n’exerce plus, a été condamné ce lundi à cinq ans de prison avec sursis.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Eric Audras

Dijon, France

Le jugement est tombé ce lundi pour Jean Covillard, l'ancien cardiologue dijonnais poursuivi pour agressions sexuelles sur plusieurs de ses patientes. A l'issue de l'audience le mois dernier, le ministère public avait requis une peine de six ans de prison avec sursis. Le tribunal correctionnel le déclare coupable et le condamne à 5 ans de prison avec sursis et à l'interdiction définitive d'exercer une activité médicale. 

Des actes niés par le médecin

Les faits sont déclarés prescrits pour l'une des parties civiles. Mais les quatre autres recevront un dédommagement allant de 1500 à 4500 euros. L’une des victimes, présente à l’énoncé du jugement, s’est dite « écœurée qu’il ne soit pas condamné à de la prison ferme ».

L’ancien cardiologue a toujours nié les faits, se retranchant pour expliquer ses étranges méthodes, derrière la pratique d’une « médecine globale ». Il a encore la possibilité de faire appel de cette condamnation.