Faits divers – Justice

Prison avec sursis pour le plaisantin qui menaçait de faire sauter le Paris-Granville

Par France Bleu Basse-Normandie, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu mercredi 20 janvier 2016 à 14:28

Le numéro d'urgence fonctionne dans tous les trains de France
Le numéro d'urgence fonctionne dans tous les trains de France © Radio France - Aurélie Lagain

Il avait menacé de faire exploser, lundi 18 janvier, le train Paris-Granville. Un marginal de 42 ans vient d'être condamné par le tribunal d'Argentan (61) à 2 mois de prison avec sursis...

L’homme de 42 ans, interpellé lundi dernier en gare de Flers   jugé en comparution immédiate ce mardi à Argentan dans l'Orne a été condamné à deux mois de prison avec sursis L'individu   avait menacé de faire exploser lundi dernier  une bombe dans le train  Paris-Granville. Lors de l'audience, le  prévenu a évoqué une mauvaise blague , un canular 

En plein état d'urgence , sa plaisanterie n'a amusé personne . Mais elle doit se situer  selon Hugues De Phily, le procureur du tribunal d'Argentan,  "dans un contexte de forte alcoolisation "

Ce marginal est monté à bord du Paris Granville , lundi matin en gare d'Argentan . Il aurait d'abord proféré ses  menaces sur le quai

"J'ai des explosifs dans mon sac à dos et je vais les faire sauter ... "

Un témoin tout proche , ne goûte pas non plus au canular , il prévient sa famille qui alerte les gendarmes .

Le train repart  et entre en gare de Flers sous la bienveillance d'un important comité d'accueil  avec une trentaine de policiers  munis de gilets pare-balle . Même dispositif à Vire où le quartier de la gare est évacué. l'individu est interpellé sans violence . Conduit au commissariat de Flers , il reconnait ses dires. Le train  a été fouillé . Résultat :  une heure et demie de retard pour les passagers...

l'homme a été jugé en comparution immédiate et  condamné à deux mois de prison avec sursis et obligation de se soigner.