Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Prison d'Arles : un détenu blesse trois gardiens dont un grièvement et se retranche dans le parloir

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Trois gardiens de la prison d'Arles ont été blessés à l'arme blanche par un détenu dont un sérieusement, ce samedi après-midi.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Radio France - Valérie Le Nigen

Trois gardiens de la prison d'Arles ont été blessés à l'arme blanche par un détenu ce samedi. Il est 15h30 dans le parloir réservé aux familles quand le détenu agresse trois surveillants avec un poinçon (outil avec une longue tige en fer pointue). Un des trois gardiens est gravement blessé au cou, il est transporté a l’hôpital de Marseille. Ses jours ne sont plus en danger. Les deux autres gardiens sont, eux, légèrement blessés. 

Le détenu s'est ensuite retranché à l'intérieur du parloir. Les familles qui étaient là ont dû être évacuées par une équipe d'intervention spéciale (l'ERIS). L'homme a été interpellé et placé en garde à vue, ainsi que sa compagne, qui était venue le voir au parloir. Les agents pénitentiaires ont prévu un rassemblement ce dimanche à 6h devant la prison d'Arles en soutien à leurs collègues. 

D'après une source proche, ce détenu n’est pas condamné pour des faits de terrorisme et n’est pas suivi au titre de la radicalisation. Les motifs de l’agression ne sont pas connus à ce stade. La maison centrale d'Arles qui a ouvert en 1991, accueille les personnes détenues condamnées à une longue peine ou présentant des risques. Elle est prévue pour accueillir 157 places.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess