Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Prison de La Talaudière : la ministre de la Justice débloque 12 millions pour les travaux

mardi 20 novembre 2018 à 16:11 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

12 millions d’euros de travaux pour la maison d’arrêt de La Talaudière (Loire). C’est une enveloppe que dévoile la ministre de la Justice pour les travaux qui remplacent la construction d’une nouvelle maison d’arrêt.

L'actuelle maison d'arrêt de la Talaudière (Loire).
L'actuelle maison d'arrêt de la Talaudière (Loire). © Radio France - AL.

Saint-Étienne, France

Depuis presque deux mois on sait qu'il n'y aura pas de prison à Saint-Bonnet-les-Oules. Une décision difficile du côté de La Talaudière (Loire), où la maison d'arrêt doit être refaite, selon les propositions de la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet.

Ce lundi soir 19 novembre, le député Dino Cinieri (LR) a interrogé la Ministre de la Justice au sujet de la réhabilitation de la maison d’arrêt de La Talaudière à l'occasion des débats sur la réforme de la justice. Il a notamment redit les difficultés de la maison d’arrêt qui "abrite 420 écroués pour 280 places théoriques."

Nicole Belloubet, lui a répondu en chiffrant enfin les travaux qu’elle avait annoncé le 2 octobre. "J’en profite, a dit la ministre, pour répondre à M. Cinieri, qui m’a interrogé à deux reprises, cet après-midi, au sujet de la prison de la Talaudière, que 12 millions d’euros seront affectés à sa rénovation".  

Le projet d'un nouvel établissement pénitentiaire était acté, mais également budgétisé, pour un montant total de plus de 70 millions d'euros.